pub de recyclage
|

Tourisme : Pour une relance graduelle et sécuritaire

Par Production Accès

Relance touristique, tourisme de proximité, impacts pour l’industrie : Diane Leblond, directrice générale de Tourisme Laurentides, répond à nos questions en date du 16 mai dernier.

 

Comment s’organise la relance touristique dans les Laurentides?

Tourisme Laurentides travaille de concert avec le ministère du Tourisme (MTO), l’Alliance de l’industrie touristique (qui regroupe les associations touristiques régionales et les associations touristiques sectorielles) pour faire face à cette situation déplorable. Comme vous l’avez constaté, l’industrie touristique suit les directives gouvernementales et il est important de rappeler que les déplacements non essentiels entre les régions sont toujours interdits ainsi que les rassemblements intérieurs et extérieurs. La règle de distanciation à 2 mètres (6 pieds) est toujours exigée et le port du masque fortement recommandé. Ceci dit, la réouverture graduelle des activités touristiques implique de tenir compte des directives gouvernementales en plus des recommandations sanitaires à mettre en place avant d’accueillir les visiteurs. Cette étape se fera progressivement avec l’aide de guides sanitaires spécialisés. Mais d’abord et avant tout, l’industrie touristique, par secteur d’activités, devra recevoir l’approbation du gouvernement comme ce fut le cas, entre autres, pour les golfs et les parcs. Graduellement, signifie aussi que tous les services ne sont pas nécessairement dispensés même si les activités sont accessibles. On parle entre autres de pêche à la journée seulement. Il s’agit de s’informer auprès des entreprises pour en savoir davantage. Ces reprises doivent se faire dans les règles et la collaboration des clientèles principalement régionales. Pour le moment, c’est essentiel à leur succès. Protégeons notre printemps tous ensemble, donnons-nous la chance de profiter d’une saison estivale.

Quel est l’impact de la pandémie et de cette « pause » sur l’industrie du tourisme dans les Laurentides, sachant que nous sommes justement une région touristique?

L’impact de la crise actuelle est majeur pour l’industrie touristique et nous pourrons évaluer davantage ces pertes ultérieurement. La fermeture quasi complète de l’industrie touristique dans les Laurentides et au Québec impliquera des pertes considérables alors qu’annuellement les Laurentides génèrent plus de 881,7M$ en recettes touristiques alors qu’au Québec les recettes touristiques sont évaluées à 15,7G$. Il est certain que les Laurentides, en tant que 3e région touristique au Québec après Montréal et Québec, subissent actuellement un déficit quant aux dépenses touristiques. Ces pertes affectent des entreprises de la région ainsi que les ressources humaines et les villes et villages en termes de retombées économiques directes et indirectes.

Le tourisme de proximité revient de plus en plus dans les discours. Croyez-vous que le tourisme de proximité soit la solution à court terme?

Le tourisme de proximité (intra régional) sera important cet été, mais pour relancer l’industrie avec un seuil de rentabilité minimal, nous devrons mettre en place les mesures nécessaires pour recevoir des clientèles québécoises, évidemment quand seront permis les déplacements inter régions. Aussi, comme il n’y aura pas d’événements et que l’accueil sera limité dans les commerces, on prévoit que la saison estivale sera moins achalandée qu’à l’habitude. Les résidents des Laurentides seront invités à devenir des touristes dans leur propre région. Pour commencer ses vacances dans les Laurentides, première visite : laurentides.com.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Événements à venir

Aucun événement restant pour Août