CRE Laurentides: des projets diversifiés pour les prochaines années

Par Eric-Olivier Dallard

C’est sous le thème de l’importance des pollinisateurs et de la diversification que s’est tenue la quatorzième Assemblée Générale Annuelle (AGA) du CRE Laurentides, le 10 juin dernier, à la Vieille gare de Saint-Jérôme.

Le conférencier invité, Dr Domingos de Oliveira, a présenté à l’auditoire composé d’une cinquantaine de personnes, le rôle des pollinisateurs (papillons, abeilles, colibris) tant pour l’économie que l’environnement. «35% de la nourriture mondiale produite dépend de la pollinisation par des insectes soit environ 245 milliards de dollars, il est assez facile d’imaginer les conséquences d’un déclin, voire d’une disparition de ces compagnons généreux, on assisterait alors à une augmentation fulgurante du prix des fruits et des légumes» a souligné le professeur retraité de l’UQAM. Pour encourager la population à recréer et
à protéger des habitats naturels propices à la reproduction et à l’alimentation des pollinisateurs, près de 32 000 semences de plantes indigènes, accompagnées de guides et de dépliants, ont été distribués grâce au partenariat avec la Fédération canadienne de la Faune dans le cadre du Défi Habitat.

Lors de la tenue de l’AGA, le président de l’organisme depuis 1995, Jacques Ruelland, a rappelé qu’à l’issue d’un exercice de planification stratégique, deux grandes pistes d’actions se sont dégagées. Ainsi pour les prochaines années, le CRE consolidera et développera le programme Bleu Laurentides. Il entreprendra aussi, une diversification de ses projets de façon à intervenir adéquatement et efficacement sur les grands enjeux sociétaux, comme la mise en œuvre du développement durable, la lutte aux changements climatiques, les liens entre la dégradation de l’environnement et la santé humaine, la gestion des ressources et des déchets. «C’est un travail immense mais nécessaire que nous abordons avec optimisme en sachant que notre équipe a les compétences nécessaires et trouvera les ressources requises», a déclaré M. Ruelland.

Pour sa part, la directrice générale, Anne Léger, a présenté un bilan impressionnant des activités de l’année 2008-09 et dévoilé quelques projets en cours dans le cadre de la diversification des dossiers. Puis l’assemblée a procédé à l’élection du nouveau conseil d’administration. Trois nouveaux administrateurs ont été élus, il s’agit de Michel Lalonde (Regroupement des associations de protection des lacs et cours d’eau des Hautes Laurentides), Daniel Roch (Association du lac en Cœur à Saint-Hippolyte) et de Francine Carignan, résidante de Lantier.

Enfin, Jacques Allard, directeur de Loisirs Laurentides, a livré un touchant témoignage rendant hommage et soulignant l’implication environnementale bénévole de M. Jacques Ruelland depuis plus de quinze ans. «C’est en raison de sa passion et de ses nombreux engagements bénévoles pour la promotion du plein air et la mise en valeur des milieux naturels dans les Laurentides, que Loisirs Laurentides a choisi Jacques Ruelland à titre de lauréat régional 2009 de bénévolat en loisir du Prix Dollard-Morin pour la région des Laurentides», a-t-il conclu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de