Créavenir : 2,4 M$ pour les jeunes entrepreneurs

Par Jean-Claude Tremblay
Créavenir : 2,4 M$ pour les jeunes entrepreneurs

Soutenir l’entrepreneuriat 18-35

C’est le 19 novembre dernier en pleine semaine mondiale de l’entrepreneuriat qu’avait lieu l’activité de lancement du programme Créavenir, une initiative ayant pour but de soutenir les entrepreneurs de 18 à 35 ans qui peinent à accéder au financement traditionnel.

C’est plus de 200 participants gravitant dans le monde de l’entrepreneuriat qui s’étaient donné rendez-vous pour célébrer ce programme, une initiative de Desjardins Entreprises, section Laurentides, ses trois centres de services et son alliance forte de 14 Caisses Desjardins. « Créavenir-Laurentides prévoit l’octroi d’aides financières totalisant jusqu’à 2,4 M$, dont 600 000 $ en subventions pour appuyer le démarrage ou le développement de 120 entreprises. Elles permettront de générer des retombées économiques envers la jeunesse dans la région des Laurentides », pouvait-on apprendre dans le communiqué de presse.

Un partenariat local et adapté

Ce qui est appréciable dans cette initiative, c’est qu’elle est véritablement connectée à la réalité des jeunes entrepreneurs, et surtout, qu’elle est fortement appuyée par les organismes économiques locaux. En effet, l’instigateur Desjardins Entreprises qui en est aussi le bailleur de fonds s’adjoint l’expertise des différentes MRC et SADC qui pourront agir comme porte d’entrée au programme, et qui offriront aussi un accompagnement en fournissant, entre autres, du mentorat.
« L’entrepreneuriat, particulièrement chez les jeunes, est un défi de taille. Le succès passe par un accompagnement de proximité et un financement adapté à la réalité des jeunes entrepreneurs, et c’est précisément ce qu’offre le programme Créavenir », soutient M. Tommy Pelletier, directeur du centre Desjardins Entreprises – Laurentides.
En rencontre avec ce dynamique leader, à qui revient le crédit d’avoir relancé cette initiative au niveau des Laurentides, on ne peut que constater que son approche était sincère et sa démarche efficace. M. Pelletier n’est pas un banquier traditionnel, confortablement assis derrière un bureau, c’est plutôt un dirigeant terrain extrêmement créatif, un joueur d’équipe bien branché sur sa communauté d’affaires.
Il est rassurant de savoir qu’en ces temps où l’écart se creuse entre le corporatisme et l’entrepreneuriat, il existe des gens qui maîtrisent toujours la langue commune des affaires. Félicitations à M. Pelletier et sa grande équipe et puisse le programme stimuler l’esprit d’entreprendre, pour le plus grand bénéfice de nos communautés!
Pour info : www.desjardins.com/creavenir

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de