Cultiver les fleurs pour sauver les abeilles

Par Marie-Catherine Goudreau
Cultiver les fleurs pour sauver les abeilles
(Photo : Tournenvert)

La Société d’Horticulture et d’Écologie Tournenvert lance une nouvelle campagne de sensibilisation visant à promouvoir la culture de plantes mellifères favorables à la survie des abeilles dans la région.

Pour la survie des abeilles

Le but de cette campagne est de créer des milieux pour ces pollinisateurs qui sont en perte d’habitats naturels. Cela cause le déclin de leur population, principalement chez les abeilles domestiques. « Par exemple, les abeilles aiment beaucoup les pissenlits ou les fleurs jaunes, qui sont des fleurs mal-aimées bien souvent ! On les remplace par des monocultures et elles n’ont plus de nourriture », nous explique Christianne Durand de la société.

La survie des abeilles est menacée entre autres par les effets des changements climatiques, de l’agriculture intensive, de l’usage des pesticides, de la perte de biodiversité et de la pollution. Le déclin des abeilles représente une menace pour les plantes, c’est pourquoi Tournenvert oriente sa campagne en ce sens.

Tournenvert est un organisme sans but lucratif qui exerce son œuvre dans les secteurs de l’horticulture, l’écologie et l’environnement dans la MRC des Pays-d’en-Haut depuis plus de 30 ans. L’organisme a réalisé de nombreux projets, comme la création d’un arboretum, de jardins thérapeutiques dans un CHSLD, d’un potager dans un camp de jour pour enfants et la mise en place d’ateliers horticoles dans un centre accueillant des personnes ayant des problèmes de santé mentale.

Les activités

Cette photo a été prise dans Les Jardins Un paysage en héritage au Centre d’Hébergement des Hauteurs de Saint-Adèle, une réalisation de Tournenvert. Photo : Tournenvert

Durant tout l’été, à partir du mois de mai jusqu’à la fin août, plusieurs activités sont organisées dans les MRC des Pays-d’en-Haut et des Laurentides. Ils se promèneront de jardin en jardin à travers la région, en visant surtout une clientèle jeune.

L’organisme souhaite principalement travailler avec les jeunes, notamment les enfants des camps de jour au Potager des petits semeurs de Saint-Sauveur. Avec eux, ils réaliseront des ateliers pédagogiques et pratiques, comme des sessions d’information et de dégustation de miel au Parc John-H.-Molson. « C’est une nouveauté cette année ! Nous avons invité le Rucher collectif de Sainte-Adèle à venir à Saint-Sauveur pour nous aider à faire déguster les enfants », précise Mme Durand.

De plus, Tournevert organisera des corvées de jardinage dans les jardins Un Paysage en héritage, au Centre d’Hébergement des Hauteurs de Sainte-Adèle, avec les élèves de l’école secondaire A.N.-Morin. Plusieurs plantations de fleurs mellifères sont également prévues dans leurs jardins.

En plus de ces activités, l’organisme prévoit faire la production et la distribution de matériel promotionnel comme des signets faits avec un carton ensemencé de graines de plantes mellifères, des crayons prêts à planter après leur usage ou des pots préensemencés de graines de tournesol.

Pour devenir bénévole ou pour en savoir plus sur la Société d’Horticulture et d’Écologie Tournenvert, visitez leur site web.

Les plantes mellifères faciles à cultiver

  • Thym
  • Basilic
  • Ciboulette
  • Romarin
  • Tagète
  • Monarde
  • Lavande
  • Cosmos
  • Capucine

Saviez-vous que…

Le pissenlit est la fleur favorite de l’abeille et la première à la nourrir au printemps. Les couleurs préférées de l’abeille sont le bleu et le jaune.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments