La culture : une grande roue qui tourne à Saint-Sauveur

Photo de Jean-Patrice Desjardins
Par Jean-Patrice Desjardins
La culture : une grande roue qui tourne à Saint-Sauveur

Tommy et Roger piquant une jasette…

Roger Beaulieu, propriétaire du Bulldozer depuis 33 ans!

Tommy Fever en feu!

Le Happening émergent

Accès LE Journal des Pays-d’en-Haut débute la publication d’une série de textes présentant les artistes qui seront au Happening émergent présenté le 9 septembre prochain à Saint-Sauveur. Voici, en guise « d’amuse-gueule », la présentation du projet par son créateur, Tommy Fever.

C’est au Bulldozer, rue Principale, que l’aventure débute. Roger Beaulieu, qui gère ce lieu de rencontre des musiciens et des artistes depuis 33 ans, nous met dans l’ambiance avec ses célèbres « mix musicaux » sur cassettes. Une petite Boréale, et c’est parti!
« Il y a quatre ans, je suis tombé en amour avec Saint-Sauveur, me liant d’amitié avec Roger, explique Tommy Fever (Thomas Lefebvre pour les intimes). J’ai vite compris que le Bulldozer était l’épicentre d’une histoire globale de la musique. Les groupes de la région ont joué au Bull, lieu de détente des musiciens du Studio Morin-Heights, à une autre époque. Encore aujourd’hui, c’est un lieu de rassemblement. »
Pour Tommy Fever, Saint-Sauveur demeure le « cœur battant » des Laurentides avec la quantité d’artistes qui y résident. Il y voit un écosystème : « Avec les concours comme La Voix et Star Académie, Saint-Sauveur se retrouve avec un nombre important de belles voix per capita. »
Tommy a fondé, au village, une agence, Tommy Fever RPM, pour s’occuper de la carrière d’artistes, produire des vidéos, des disques, etc. « J’ai senti qu’il y aurait une éclosion d’artistes à Saint-Sauveur et c’est l’idée derrière la journée du 9 septembre. »

Le Happening émergent

Le 9 septembre prochain, dans le cadre de la série des Ça me dit concerts, Tommy Fever a organisé Le Happening émergent en collaboration avec Sébastien Defrancesco et la Chambre de commerce. La scène McGarrigle du parc Georges-Filion sera le lieu de concerts durant toute la journée à partir de 11 h.
Les arts culinaires, les arts visuels et la musique convergeront dans ce que Tommy appelle Le Happening émergent. Émergent, car on pourra y entendre une série de musiciens et chanteurs issus de la scène locale, y manger des produits issus des talents des restaurateurs de Saint-Sauveur, et voir les œuvres d’artistes locaux.
« C’est une sorte de célébration, la rue Filion sera fermée et le public pourra se faire une idée de tous ces artistes qui font rouler l’économie culturelle à Saint-Sauveur. »
En tout, ce sont 12 musiciens, 12 marchands en restauration et 12 artistes en arts visuels qui seront réunis et Accès LE Journal des Pays-d’en-Haut appuie le projet en présentant trois artistes par semaine. Chaque semaine, on réunira trois des participants pour jaser de leur art, de la place qu’occupe la culture dans Saint-Sauveur.
Le tout est filmé et diffusé sur le Web, en complément de la publication dans Accès.
 

À voir en vidéo

Chaque semaine, une ou des vidéos seront mises en ligne en marge de la publication dans Accès. On pourra y voir et entendre les artistes discuter autour d’une table.
Pour cette première semaine, on peut entendre Tommy Fever et Roger Beaulieu présenter l’ensemble du projet Le Happening émergent. Ils se sont réunis au Bulldozer avec Thomas Gallenne, rédacteur en chef du journal.

La série de vidéos se retrouvera sur la page Facebook TommyFever-RPM.
www.facebook.com/tommyfeverrpm/
En complément, le passage de Daniel Lanois à Saint-Sauveur en 2016:
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de