|

Club de lecture Accès Le Nord

Par Rédaction

Notre équipe de rédaction s’amuse à partager ses coups de lecture des derniers temps. Et vous, que lirez-vous durant le temps des fêtes?

Ève

Hors jeu de Florence-Agathe Dubé-Moreau

Le livre de Florence-Agathe Dubé-Moreau avait déjà tout pour me plaire : c’est un essai qui parle de sport et de féminisme. L’auteure part de sa propre expérience – celle de la conjointe d’un joueur de football professionnel (Laurent Duvernay-Tardif) – pour interroger ses propres biais et les mythes entourant les femmes dans l’industrie sportive. Son écriture est simple et efficace. Le contenu remplit différents objectifs : ça surprend, ça choque et surtout, ça fait réfléchir. Le propos est d’ailleurs accompagné de références qui orientent le lecteur vers d’autres avenues, s’il souhaite poursuivre la réflexion. Coup de cœur pour ce livre qui aborde des sujets nécessaires, et pourtant sous-représentés dans l’espace public.

Simon

Remonter le Nord de Jean-Louis Courteau

De ce récit personnel et poétique, Courteau tisse un lien étroit entre la relation qu’il entretenait avec son père, atteint d’une démence dégénérative, et son attachement au Nord, ses paysages, sa nature rude, ses personnages dignes de légendes et sa faune merveilleuse. À travers ses récits fantastiques, l’auteur cherche à redéfinir et à se réapproprier son propre récit. Son émerveillement et sa fascination pour la nature et ses occupants sont contagieux. Et comme lui, on se laisse prendre par l’ivresse de la contemplation.

Marie-Catherine

La princesse des glaces de Camilla Läckberg

Je n’ai jamais été une grande fan de polar et de romans policiers – je suis plutôt du genre romantique et histoires d’amour impossible ! Après la suggestion d’une amie, j’ai lu le roman policier de Camilla Läckberg, publié en 2008, qui se passe dans un petit village côté de la Suède. Rapidement, l’action commence et on suit une enquête sur un meurtre commis à cet endroit qui est pourtant relativement paisible. C’est un roman parfait à dévorer durant le temps des Fêtes, alors qu’on sent durant tout le récit les températures hivernales de la Suède. Le ton n’est pas trop lourd, mais assez pour donner la chair de poule par moments. Puis, parallèlement à l’enquête qui nous tient en haleine jusqu’à la toute fin, on assiste aux débuts d’une histoire d’amour – comme je les aime !

 

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Claudette Joannette

    Merci pour les suggestions de lecture très appréciées

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *