Diversité: Le chef Raphael Meirelles a présenté un bobò de camarão : un velouté de crevettes à base de manioc, plat typique de son Brésil natal. (Photo : Noémie Cadieux)
|

La diversité régionale à l’honneur

Par Simon Cordeau

En partenariat avec l’École Hôtelière des Laurentides, le Carrefour jeunesse-emploi des Pays-d’en-Haut a tenu la Grande tablée interculturelle jeudi, 8 septembre. Celle-ci célébrait la diversité ethnoculturelle de la région, en plus de souligner le succès des Petites tablées, qui reprendront cet automne.

Diversité: La Grande tablée interculturelle était un voyage à travers le monde et les sens.

Diversité: La Grande tablée interculturelle était un voyage à travers le monde et les sens. (Photo : Noémie Cadieux)

La soirée couronnait le succès des six Petites tablées interculturelles, tenues d’octobre 2021 à mai 2022. Ouvertes aux jeunes de 15 à 35 ans, elles permettaient d’apprendre des techniques de cuisine. Elles faisaient aussi découvrir des plats et des ingrédients originaires d’autres cultures. Les participants repartaient avec les quatre portions qu’ils avaient préparées.

L’objectif était de mettre en valeur la diversité et la richesse de la région, dans un contexte de partage et de collaboration et d’apprentissage. Des élus participaient également à chaque Petite tablée. Cela permettait aux jeunes d’entrer en contact avec eux, en plus de les sensibiliser aux enjeux de la diversité.

Retour des petites tablées

Grâce au succès de la première édition, les Petites tablées interculturelles reviennent pour une deuxième année, à partir de la fin octobre. Cette année, un moment sera prévu après l’atelier de cuisine pour déguster les plats fraichement préparés et favoriser les échanges entre les participants.

Les places sont limitées et sur inscription. Pour plus d’informations, contactez le Carrefour jeunesse-emploi des Pays-d’en-Haut : cjepdh.ca.

Célébrer les différences

Diversité: Les Petites tablées interculturelles sont l’occasion d’apprendre à cuisiner, de s’ouvrir sur la diversité et de rencontrer des élus.

Diversité: Les Petites tablées interculturelles sont l’occasion d’apprendre à cuisiner, de s’ouvrir sur la diversité et de rencontrer des élus. (Photo : Archives – Cynthia David)

Lors de la Grande tablée, la cheffe Martha Martinez du Mexique, ainsi que les chefs diplômés de l’École Hôtelière Michel Bister de l’Alsace, Rafael Meirelles du Brésil, Ronan Henry de la Nouvelle-Calédonie et Aïda Magaly Castaneda du Guatemala ont présenté leurs recettes, inspirées de la gastronomie de leur pays d’origine. Il s’agissait des recettes proposées aux participants lors des Petites tablées.

Les étudiants du programme d’acquisition de compétences en entreprise (PACE), qui étudient en alternance avec le travail, ont préparé les six services du souper.

Les élus André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en- Haut; Claude Charbonneau, maire de Saint-Adolphed’Howard; David Higgins-Daines, conseiller municipal de Sainte-Adèle; Corina Lupu, mairesse du Lac-des-Seize-Îles; Tim Watchorn, maire de Morin-Heights; et Geneviève Dubuc, conseillère municipale de Saint-Sauveur, étaient également présents.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.