(Photo : RachelG)
L'exposition Bleue aura lieu du 3 juin au 9 juillet à Sainte-Adèle.
|

RachelG écoute enfin son inspiration

Par Ève Ménard - Initiative de journalisme local

RachelG exposera ses toiles dans le cadre de l’exposition Bleue. L’évènement aura lieu à la galerie L’Apostrophe à Sainte-Adèle, du 3 juin au 9 juillet.

Rachel Gagnon, de son vrai nom, est native de Montréal, mais elle habite Sainte-Adèle depuis maintenant trois ans. L’artiste se nourrit des instants présents et peint en donnant une voix à son inspiration.

« J’ai paniqué et je ne suis pas allée »

Jeune, RachelG adore l’art plastique. Ce sont ses cours favoris. Pourtant, l’option d’étudier en art n’existe pas réellement. « Je viens d’un milieu quand même assez simple. Les aspects culturels n’occupaient pas une grande place », explique l’artiste au sujet de son enfance.

RachelG a étudié en éducation spécialisée et se consacre aujourd’hui à l’art.

C’est seulement à l’âge adulte que Rachel envisage plus sérieusement de vivre de sa fibre artistique. À l’époque, elle est entourée d’artistes et témoigne des difficultés financières associées à ce métier. Elle choisit donc de se tourner vers l’art plus commercial. Elle suit alors un cours en dessin de mode, puis se rend à une maison de publicité pour voir s’il n’y aurait pas quelques contrats pour elle. « Le monsieur m’a dit de travailler mes textures, puis de revenir le voir. Moi, je me suis dit qu’il ne me trouvait pas bonne, alors je n’y suis jamais retournée », raconte RachelG.

Elle appelle ensuite à Radio-Canada, où on lui propose de présenter son portfolio. « J’ai paniqué et je ne suis pas allée », se souvient l’artiste. « Je faisais toujours les démarches et la porte s’ouvrait, mais ensuite je me disais que je n’étais pas assez bonne et je n’y allais pas. »

Formée en éducation spécialisée, Rachel poursuit ce métier. En parallèle, elle dessine toujours et prend des cours d’art, ici et là. L’artiste expose également dans de petites expositions intimes ou éphémères. Finalement, elle s’installe dans les Laurentides et consacre maintenant sa retraite à l’art et à la peinture.

Peindre par inspiration

D’abord très préoccupée par l’enjeu financier de l’art, RachelG déconstruit l’idée qu’elle s’était faite de la création artistique. « Je pensais que la motivation venait du côté pécuniaire. Je croyais que si on vendait, on serait motivé », explique-t-elle. L’artiste découvre plutôt que la raison qui la motive à peindre n’est pas l’argent ou la vente, mais tout simplement l’inspiration. RachelG ne connait jamais le résultat final d’avance. Elle commence par peindre le fond, puis se positionne devant la toile. « À un moment donné, quelque chose apparaît. Parfois, ce sont juste des couleurs. Ça me dit de mettre du rouge, du jaune, du vert, et j’écoute ça. Cette période est assez anxiogène parce que tu n’as pas de repères. Mais à un moment donné, ça apparait très clair ce que j’ai à faire et j’y vais. »

Le nom de sa prochaine exposition, Bleue, fait référence, bien sûr, aux teintes de bleu que l’artiste utilise dans ses toiles. Mais c’est un peu plus que ça aussi. « Le bleu, c’est une couleur dans le ciel et sur l’eau qui le reflète. C’est dans la vie, on en voit souvent. Quand je peins, puisque c’est une forme d’énergie importante pour moi, le bleu fait partie intégrante de cette énergie-là », explique RachelG.

L’exposition en bref

  • Où ? La galerie L’Apostrophe : 3094 rue Charrette, Sainte-Adèle
  • Quand ? Du 3 juin au 9 juillet 2023
  • Ouvert les samedis et dimanches de 11h à 16h ou sur rendez-vous au 581-578-5033

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *