Cyclisme sur route : Adam Roberge chemine en Europe

Par Félix Côté
Cyclisme sur route : Adam Roberge chemine en Europe

Le jeune cycliste de Prévost Adam Roberge termine tout juste un bloc compétitif de six semaines en Europe. Sous les couleurs de l’équipe canadienne Race Clean, soit l’équipe nationale de développement, il a participé à plus d’une douzaine d’événements de calibre continental auxquels prenaient part plusieurs cyclistes de calibre international.
Pour l’occasion, le jeune cycliste de 19 ans, qui évolue cette saison pour la formation québécoise Lowest Rates, a troqué son maillot d’équipe pour celui de la formation nationale, le temps du projet.
C’est son récent palmarès ainsi que ses qualités physiques qui lui ont valu une invitation à prendre part à cette série de courses outre-Atlantique.
Au menu, près d’une dizaine de courses « kermesse » en Belgique, ainsi que le Tour de Namur, la Ronde van Oost Vlaanderen, et finalement le Grand Prix des Marbriers. Adam Roberge aura pu emmagasiner de précieuses expériences, puisque les épreuves européennes comportent leur lot de particularités.
« Les routes sont différentes : elles sont plus étroites, plus serrées et les montées sont plus pentues, sans parler des pavés.
Les pelotons se comportent aussi de manière différente, les attaques sont plus explosives », explique-t-il.

Un passage chez les pros

Gagner de l’expérience en Europe constitue un passage quasi obligé pour tout coureur cycliste aspirant aux plus hautes sphères compétitives. Pour un jeune athlète talentueux comme Adam Roberge, faire le saut au sein d’un peloton européen est comparable à ce que vit le jeune joueur de hockey repêché par la Ligue de hockey junior majeur.
Il s’agit généralement d’une étape charnière, d’un passage obligé avant de mettre les pieds chez les professionnels.
Adam Roberge dispose d’atouts physiques impressionnants, ce que n’a pas manqué de remarquer la fédération nationale.
C’est en partie sa puissance dégagée sur ses pédales, notamment lors de l’épreuve du contre-la-montre aux championnats nationaux, qui lui a valu l’attention de la fédération.
Ses performances avaient eu de quoi impressionner, puisqu’il avait alors maintenu une puissance de 395 watts sur une période de 50 minutes, un score remarquable et comparable à celui qu’auraient livré bien des cyclistes professionnels.
Qui plus est, il avait également terminé 11e à cette épreuve individuelle, lui qui en est à sa première saison chez les séniors.
D’ici la fin de la saison, Adam Roberge se concentrera sur la course par étape de Green Mountain dans l’État du Vermont, ainsi que sur la saison de cyclo-cross cet automne.
Le jeune homme reprendra également ses cours au cégep de Saint-Jérôme, lui qui étudie en sciences de la nature.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de