David Goudreault : Au bout de ta langue

Par Production Accès
David Goudreault : Au bout de ta langue

Dyane Bouthillette – Avec son spectacle « Au bout de ta langue », David Goudreault remplira de mots le Théâtre du Marais le 22 février. L’écrivain maîtrisant à la perfection l’art de communiquer son amour pour la littérature, gagnera, sans l’ombre d’un doute, le cœur du public.

 

« L’idée est de donner aux gens l’envie de découvrir la littérature et la poésie québécoise, déclare l’écrivain David Goudreault. Des spectateurs m’ont déjà écrit pour me dire qu’ils n’avaient pas ouvert un livre depuis des années et que je leur ai donné l’envie de lire à nouveau. Pour moi c’est une grande victoire. »

En effet, le succès va au-delà des attentes de l’artiste. « J’espérais faire une dizaine de représentations, mais j’en ai déjà une centaine à l’agenda. Ça va très bien. Je vais même le présenter à Paris et à Tunis », dit fièrement David Goudreault qui se produira pour la première fois dans les Laurentides.

Accueilli triomphalement un peu partout au Québec, ce spectacle a remporté, entre autres, quatre prix à la bourse RIDEAU. « Cela a été un grand coup de cœur des diffuseurs », mentionne David qui poursuivra sa tournée jusqu’en 2020. Soulignons également qu’il est le premier Québécois à avoir remporté la Coupe du Monde de Poésie à Paris.

Un fabuleux voyage au pays des mots

Rejoignant autant les amoureux de la littérature que ceux qui ne sont pas nécessairement de grands lecteurs, David Goudreault sait éveiller l’intérêt de tous.

Empruntant les chemins de l’humour et de la poésie, l’artiste fait preuve d’originalité en explorant différents univers. Travailleur social de formation, il s’inspire du domaine des relations humaines pour écrire. « Je me sers de l’humour pour faire réfléchir, pour émouvoir, pour donner l’envie de la littérature. Parfois il y aura des textes plus tragiques. Je dirais que les gens intéressés par l’humour trouvent leur compte à travers la poésie et vice versa », promet-il.

De Zachary Richard à Sol

« Le spectacle se fait en deux temps, explique David Goudreault. Il y a une partie plus humoristique et anecdotique, où je raconte comment j’ai découvert certains textes ou comment ils ont été écrits. Je présente aussi plusieurs poèmes et romans qui sont soit très drôles ou alors importants pour la littérature ou dans mon parcours. »

Déclamant ses propres écrits, l’écrivain David Goudreault rend aussi hommage à de grands auteurs. Ainsi, entrecoupé de slams, il récite des œuvres de Marie Uguay, Zachary Richard, Hélène Dorion et Gérald Godin, pour ne nommer que ceux-là. Ce spectacle rappelle également de bons souvenirs aux admirateurs du célèbre personnage de Sol. « Ce n’est pas de l’imitation, précise David Goudreault. Je reprends des textes, les interprète, les explique, les mets en contexte. Je me les réapproprie et les rends accessibles. »

David Goudreault se dit impatient de découvrir le Théâtre du Marais. « J’en ai entendu dire beaucoup de bien », affirme-t-il avec un sourire dans la voix.

Pour info : www.theatredumarais.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de