De jeunes athlètes de la région s’illustrent hors frontière

Par Journal Accès
De jeunes athlètes de la région s’illustrent hors frontière

Cyclocross

Âgés de seulement 17 et 19 ans, Marine Lewis de Saint-Sauveur et Alexandre Vialle de Prévost se sont mesurés à l’élite mondiale de cyclocross, la fin de semaine dernière, au Grand Prix de Gloucester dans le Massachusetts.

Les deux jeunes spécialistes de vélo de montagne cross-country profitent de l’automne pour participer à quelques courses de cyclocross. Selon eux, c’est un excellent moyen pour garder la forme en attendant le retour de la saison de vélo de montagne. La fin de semaine dernière, tous deux participaient au renommé Grand Prix de Gloucester, dans le Massachusetts.

Âgée de seulement 17 ans, Marine Lewis prenait part samedi à la course chez les 19 ans et plus. Celle-ci nous explique: «Je me suis inscrite en retard, et il ne restait plus de place dans la catégorie junior. J’ai dû courir avec des filles plus âgées, dans un peloton beaucoup plus rapide de ce à quoi je suis habituée au Québec. Mon objectif principal était de terminer dans les délais.» Dans un peloton de 55 cyclistes, la jeune athlète était bien heureuse de décrocher le 35e rang.

 

Alexandre Vialle a quant à lui terminé 63e samedi et 48e dimanche. Samedi, le jeune homme de 19 ans a dû réparer une crevaison au premier tour pour ensuite remonter le peloton. Pour la course de dimanche, Alexandre se dit bien satisfait de son résultat. «Je n’avais pas de classement cumulatif, donc j’étais parmi les derniers sur la ligne de départ. Nous étions 79 coureurs, et j’ai du remonter tout le long de la course, pour terminer 48e.» Compte tenu de la présence de plusieurs coureurs figurants dans le top 25 mondial, Alexandre considère cette expérience de course comme une excellente opportunité: «C’est rare d’avoir une telle occasion, de pouvoir se mesurer à l’élite internationale, d’autant plus que c’est très motivant.»

 

Soulignons également les prestations de l’étoile montante Maghalie Rochette, qui a terminé 12e samedi et 10e dimanche.

De deux ans la sœur cadette de Marine, Ariane Lewis pratique également le cyclocross afin de garder la forme pendant l’intersaison. Pour elle, le cyclocross est avant tout un sport d’ambiance: «J’ai été attirée par ce sport pour le plaisir que je peux en retirer. C’est tellement agréable que je suis toujours motivée à faire davantage de courses. L’ambiance y est décontractée, et c’est aussi un excellent moyen pour garder la forme.» La jeune Sauveuroise, qui prévoit participer à plusieurs coupes du

Québec d’ici le début de l’hiver, entend bien concentrer toutes ses énergies vers la saison de vélo de montagne l’été prochain.

 

Marine Lewis et Alexandre Vialle entendent poursuivre leurs saisons de cyclocross avec quelques coupes du Québec, en plus du championnat québécois, où ils espèrent figurer parmi les cinq premiers. Pour la suite, les deux étudiants à temps plein prévoient s’expatrier hors frontière lors des congés scolaires pour quelques stages d’entraînements hivernaux, là où la température est plus clémente.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de