Début de la vaccination de masse

Par Simon Cordeau (initiative de journalisme local)
Début de la vaccination de masse

La vaccination de masse commence au Québec, pour les 85 ans et plus. Dans les Laurentides, 20 881 doses de vaccin ont déjà été administrées, en date du 28 février. Et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides est prêt à accélérer le rythme.

Les Laurentiens de 85 ans et plus ont été rapides à prendre rendez-vous pour se faire vacciner, se réjouit Caroline Chantal, directrice responsable du dossier de la vaccination contre la COVID-19 au CISSS des Laurentides.

« J’ai fait une visite au site de vaccination de Lachute en fin de semaine. Les gens étaient émus et tellement contents de pouvoir être vaccinés. Il y avait des personnes âgées qui versaient des larmes. C’est l’espoir du retour à une vie normale. »

Sites de vaccination

La région des Laurentides compte 8 sites de vaccination. Certains vaccinent déjà. Le site de Boisbriand était ouvert initialement pour vacciner les travailleurs de la santé, celui de Rivière-Rouge vaccinent depuis le 25 février, et celui de Lachute depuis le 26 février.

Pour d’autres, il faut toutefois attendre. Le site de Saint-Jérôme ouvrira le 6 mars, et celui de Saint-Sauveur, le 16 mars. Mme Chantal explique que la mise sur pied rapide de ces 8 sites a été un véritable défi. « Il y a des travaux à faire. À Saint-Sauveur, par exemple, c’est un site commercial. Donc il faut signer des baux, faire une enquête sur les propriétaires, faire approuver le site par le ministère… Il y a beaucoup de critères à respecter. » Il faut aussi aménager le site, ce qui est plus long pour des locaux commerciaux que pour un aréna, par exemple.

Toutes ces étapes prennent du temps, mais Mme Chantal est fière du déploiement rapide de ces sites, considérant les défis logistiques impliqués.

Distribution des doses

Mme Chantal souligne que les citoyens de 85 ans et plus peuvent prendre rendez-vous dès maintenant, pour tous les sites. S’ils sont accompagnés d’un proche aidant de plus de 70 ans qui est présent à leur domicile 3 jours par semaine ou plus, le proche aidant peut se faire vacciner en même temps.

« Les gens ont le choix de se faire vacciner au site qu’ils veulent », indique-t-elle. Elle donne l’exemple des personnes âgées qui se font accompagner d’un proche qui est seulement disponible la fin de semaine. « Si les dates disponibles ne conviennent pas, ils peuvent choisir un autre site, quitte à avoir un rendez-vous un peu plus tard. » Aussi, les sites sont assez proches les uns des autres, ce qui permet les déplacements.

Mme Chantal tient à dissiper les craintes que certaines parties de la région pourraient être priorisées au détriment des autres. La capacité des sites a été pensée en fonction de la densité de la population à desservir, et des plages horaires supplémentaires s’ajouteront au fur et à mesure que les doses arriveront.

Le CISSS aurait la capacité de vacciner jusqu’à 14 000 personnes par jour, mais ce qui limite principalement la vaccination, c’est la disponibilité des doses. Les livraisons annoncées ces dernières semaines et l’approbation du vaccin d’AstraZeneca, devrait accélérer le rythme dans les semaines à venir.

Moins d’éclosions dans les milieux de vie

La vaccination dans les résidences privées pour personnes âgées (RPA) s’est terminée vendredi, 26 février. « Il faut attendre environ 3 semaines pour une immunité maximale. » Dans les CHSLD et les ressources intermédiaires (RI), où la vaccination est terminée depuis plus de 21 jours, on observe déjà une diminution importante des éclosions.

Mme Chantal rappelle cependant que, même une fois vacciné, il faut continuer de suivre les consignes sanitaires, afin de protéger les personnes vulnérables qui n’ont pas encore reçu leur dose. « Il n’y a pas d’évidence claire que le vaccin diminue la transmission du virus, donc c’est d’abord une protection personnelle qui est visée avec la vaccination. »

Pour prendre un rendez-vous

  • Consulter la page Québec.ca/vaccinCOVID est le moyen le plus simple et le plus rapide pour prendre rendez-vous et pour suivre l’évolution de la campagne par région.
  • Pour ceux et celles qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 pour recevoir un soutien.
  • Au besoin, les proches sont encouragés à offrir un soutien aux personnes aînées pour la prise de rendez-vous en ligne.
Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Michel R
Michel R
1 mois

Il dise qu’ils vaccine les 75 ans et plus certainement pas au 191 chemin du lac Milette site de St sauveur encore en construction pas ouvert aucune vaccination à ce site nous sommes le 9mars rien ce fait à date la responsable rêve en couleur il semble qu’ici à St Sauveur nous sommes juste bon pour être envahie par la gang qui viens des zones rouge avec tous ce qui viens avec commerce fermer pansant des mois bravo excellente gestion

Citoyens faudra ce mettre en ligne et soyez patient ce n’est pas demain que la vaccination des citoyens âgées de St sauveur va commencé