Défi de la Corniche à Piedmont : Mission accomplie pour la 1re édition

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Défi de la Corniche à Piedmont : Mission accomplie pour la 1re édition
Près de 40 cyclistes ont participé à la première édition du Défi de la Corniche à Piedmont le 25 août dernier. (Photo : Sylvain Miron)

Ce sont tout près de 40 cyclistes qui ont pris le départ de cette première édition du Défi de la Corniche qui se déroulait dans les rues de Piedmont le 25 août dernier au profit du Centre Prévention Suicide Faubourg. La municipalité de Piedmont a permis la fermeture temporaire de plusieurs rues pour ainsi permettre aux participants d’attaquer à répétition la montée du chemin de la Corniche.

 

Chaque cycliste se lançait un défi personnel individuel ou en groupe de quatre. Soulignons l’exploit du gagnant, Pierre Charbonneau de Saint-Sauveur, qui a réussi 25 ascensions en trois heures, pour un cumulatif de près de 2 200 m. Chez les femmes c’est Anne Laganière qui a terminé première avec 18 ascensions. L’artiste Daniel Martel a offert en prix de présence pour l’occasion, une toile qui représente un cycliste et c’est Mme Laganière qui a gagné la toile.

Rappelons que cet événement unique au Québec, organisé par l’athlète laurentien Sylvain Miron et sanctionné par la Fédération québécoise des sports cyclistes, se tenait sur un circuit fermé de 2,2 km reconnu tant au niveau de la qualité du bitume que pour son parcours varié parsemé d’épingles serrées. Possédant un dénivelé d’un peu plus de 84 mètres, cette montée s’allonge sur 1 200 mètres et présente une inclinaison moyenne de 7 % et une pointe de 11 %.

Les participants sont unanimes pour affirmer que l’événement a été un succès sur toute la ligne : le parcours, les bénévoles, l’organisation et la météo idéale. « Le parcours a été une belle découverte pour les participants et ils ont tous relevé le défi avec le sourire. »

Sylvain Miron, bien connu dans le milieu pour ses nombreuses implications, souligne l’apport important de toute la communauté qui a contribué au bon déroulement de la journée. « Moi je n’ai que les idées, sans la participation de la municipalité, des bénévoles et des partenaires, je ne peux pas faire grand-chose ! », fait valoir M. Miron.

Objectifs atteints

Le Défi de la Corniche mettait un terme à une campagne de financement pour le Centre Prévention Suicide Faubourg dont l’objectif était de 20 000 $. Sylvain Miron a également complété un périple à vélo de Gaspé à Piedmont en juin dernier pour la cause. Même s’il n’a pas terminé de compiler tous les montants, il est confiant de s’en approcher. Le cycliste se réjouit d’avoir atteint les deux autres objectifs qu’il s’était fixés : faire connaître les services du Faubourg et encourager les citoyens à avoir de saines habitudes de vie.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Sylvain Miron entrevoit la deuxième édition du Défi de la Corniche pour 2020 : « Dans les prochaines semaines nous allons nous préparer afin de bonifier l’événement pour que cela devienne un incontournable pour les cyclistes et une véritable fête du vélo dans la région. » Les participants seront appelés à compléter un sondage pour apporter des commentaires constructifs en vue de la prochaine édition.

Info : www.sylvainmiron.com/defi-de-la-corniche

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de