Demtec, le vent dans les voiles

Par Eric-Olivier Dallard

Depuis quelque temps, Demtec, dont les maisons usinées se distinguent dans le paysage des Laurentides, multiplie ses efforts pour percer de nouveaux marchés, notamment en Alberta et en Angleterre. Ses efforts ont porté fruit et les commandes commencent à affluer.

En fait, depuis un certain temps, la compagnie craint de ne pas pouvoir répondre à la demande. À ce sujet, Ivon Le Duc, président directeur général de l’entreprise, dit: «Depuis plus d’un an, le comité de direction de l’entreprise discute du besoin d’agrandir l’usine. Ce printemps, nous n’aurions pu remplir une seule commande majeure provenant de l’extérieur de la province, tellement notre carnet de commande était rempli par la demande locale.»

M. Le Duc poursuit en expliquant que l’entreprise a également des visées du côté des promoteurs et des développeurs résidentiels pour qui la construction en panneaux préfabriqués peut présenter des délais de livraison moins longs et des profits plus grands. Avec la capacité actuelle de son usine, l’entreprise ne peut envisager de s’engager dans de telles avenues.

Pour remédier à la situation, Demtec, en collaboration avec Investissement Québec, entreprend l’agrandissement de son usine. Avec un investissement de près de 7 millions de dollars, l’entreprise de maisons usinées doublera la superficie de ses installations en plus d’augmenter l’automatisation, de manière à tripler sa production. C’est la compagnie Honco bâtiments d’acier, de Saint-Nicolas dans la région de Québec, qui a été retenue pour effectuer les travaux d’agrandissement. Quant aux équipements, Demtec achètera de la compagnie allemande Weinmann, qui se spécialise dans la conception d’équipements automatisés pour la fabrication de maisons usinées, incorporant une technologie d’avant-garde. Les travaux d’agrandissement doivent débuter la semaine prochaine et devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2008. Chez Demtec, l’on déplore le fait que ces travaux obligent la compagnie à ralentir sa production durant cette période. En effet, l’entreprise de Princeville a dû faire la mise à pieds de 11 employés, en plus de planifier la fermeture de tout le secteur de la production une journée par semaine jusqu’à ce que les travaux soient complétés. Demtec aimerait donc aviser la population des Bois-Francs que l’usine sera fermée tous les vendredis pour une période encore indéterminée mais souligne que le secteur des ventes restera ouvert comme à l’habitude.

M. Le Duc conclut en ajoutant «l’accroissement que l’entreprise connait depuis quelques années est directement lié à la confiance que les gens ont placée en nos produits. Chez Demtec, nous travaillons à conserver cette confiance et les contretemps qui pourraient survenir conséquemment aux travaux sont bien involontaires et ne visent qu’à mieux servir notre clientèle.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de