Dernier droit pour Mouvement St-Sauveur

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne

Saint-Sauveur

De son côté, l’aspirant à la mairie de Saint-Sauveur, *Tony Abiad, se dit très satisfait de sa campagne, du travail sur le terrain. Mais comment les gens accueillent-ils ses idées?

«Les gens sont très contents d’avoir une nouvelle ère d’amélioration, c’est bien reçu, surtout l’amélioration du cachet du village», souligne M. Abiad, ajoutant dans la foulée que son équipe souhaite implanter un comité de citoyens, indépendant de la mairie et qui se pencherait sur des dossiers tels que la patinoire, la conservation du village. «Le problème c’est la mairie qui prend les décisions. Et le point avancé par les gens, c’est qu’il faut respecter la capacité de payer des contribuables», soutient celui qui souhaite faire participer le privé, par le biais de commandites, pour financer ses projets de navette de transport ou de centre sportif et culturel: «Quel que soit le projet, il faut en présenter un concret et aller chercher les commandites. On a la masse critique des usagers, les touristes», avance-t-il, se fiant sur son étude de marché.

«Mes opposants ne croient pas au privé mais la population oui», conclut Tony Abiad.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de