Des idées pour la suite

Par Nathalie Deraspe

Québec Solidaire et Parti Vert

Au parti Vert comme chez Québec Solidaire, les candidats se disent heureux d’avoir pu bénéficier d’une plus grande vitrine médiatique, ce qui leur a permis de faire passer leur message à un plus grand nombre d’électeurs. «Je sens qu’on monte tranquillement, confie Richard Savignac, candidat vert dans Bertrand. Cette année, maintient-il, nous avons eu plus de candidats et plus de visibilité. Mais une fois qu’on a rencontré les gens convaincus, c’est difficile de se faire de nouveaux alliés. Les amateurs de motoneiges sont rarement environnementalistes.» Pour Mylène Jaccoud, candidate de Québec Solidaire dans Prévost, cette élection permettra de jeter les assises du parti dans les Laurentides. «Avec un budget de 300$, nous avons mené une campagne modeste et la visibilité est allée de pair. Mais pour moi, poursuit la criminologue, la campagne n’est pas une fin en soi. D’ailleurs, poursuit-elle, le parti a une autre conception que l’opportunisme électoral qu’on connaît. L’important, c’est de mettre la table pour des idées par la suite.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de