Des Jérômiens à la conquête de la LNH

Photo de Michel Bureau
Par Michel Bureau
Des Jérômiens à la conquête de la LNH

Guillaume Bergeron, un nom à retenir

Les camps d’entraînements des équipes de la Ligue Junior Majeur du Québec sont en branle depuis déjà une dizaine de jours. Le coup d’envoi a été donné de façon dramatique avec le décès du jeune Boyd (16 ans) au camp du Titan D’Acadie Bathurst. On a salué la mémoire du jeune homme lors des matchs hors concours dans tous les amphithéâtres du circuit Courteau.  -Par Michel Bureau

Le décès du jeune homme a bien sûr ébranlé le monde du hockey, mais «the show must go on», et le désir de faire partie du gros show ( LNH) est toujours bien présent dans la tête des jeunes joueurs. C’est le cas notamment du jérômien

Guillaume Bergeron (16 ans) un produit des Vikings de Saint-Eustache (midget AAA), choix de huitième ronde de L’Armada de Blainville-Boisbriand au dernier repêchage, qui rêve de faire carrière dans la Ligue Nationale.

 Il a créé une bonne impression jusqu’à maintenant au camp d’entraînement de L’Armada de Blainville-Boisbriand. Il a fort bien fait lors du match contre les Olympiques de Gatineau dimanche dernier. Un ailier gauche, il fait 6’2 et 164 lbs. L’entraîneur-chef, Jean-François Houle, l’a utilisé sur les unités spéciales. Et le jeune homme a bien répondu, il est confiant de se tailler une place au sein du grand club. «Je n’ai pas marqué des buts à profusion, mais je suis quand même satisfait de mon travail des deux côtés de la patinoire. Le jeu est beaucoup plus rapide dans la LHJMQ (Ligue junior majeur du Québec), les joueurs sont plus gros. Mais je suis capable de suivre le jeu», souligne Guillaume, l’aîné d’une famille de trois garçons qui jouent tous au hockey, son frère Antoine est dans les bantams, et le benjamin Etienne est chez les peewee. Comme plusieurs joueurs dans la LHJMQ , ils rêvent tous à LNH.

 

Des modèles jéromiens

L’émergence de Jonathan Huberdeau, un

autre Jérômien, avec les Panthers de la

Floride, y est sûrement pour quelque chose.

André Roy, il a gagné la Coupe Stanley en 2004 avec le Lightning de Tampa Bay, vient lui aussi de Saint-Jérôme. Enfin, un autre Jérômien, Mikaël Lessard, avec les Olympiques de Gatineau, aurait lui aussi de bonnes chances de se tailler une place dans la LHJMQ dès cette année.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de