Des sous noirs au profit de la Soupe populaire

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Des sous noirs au profit de la Soupe populaire

Manger santé

Suite à la mise hors service des pièces de un cent par les banques canadiennes, des commerçants de Saint-Sauveur ont eu l’idée de donner une «dernière vie», à ces petites pièces de nickel.

 

Paul Gervais et Anne-Marie Béliveau, propriétaires du restaurant-épicerie fine Manger Santé de Saint-Sauveur ont eu cette idée géniale de donner un ultime regain d’intérêt pour le sou noir. En effet, ils invitent les commerçants de la région à leur emboiter le pas pour amasser les pièces de « 1 sou », afin de les remettre à la Soupe populaire… Une belle action de solidarité qui vaut son pesant… d’or!

 

Le saviez-vous?

La pièce de un cent contient 94% d’acier,  4,5% de cuivre et 1,5% de nickel. Le premier cent canadien a été frappé en 1858 et avait un diamètre de 25,4 millimètres (1,00 po) et un poids de 4,54 grammes (0,160 oz). Le retrait du sou noir a débuté le 4 février dernier.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de