Dieu du ciel!

Par Yves Guezou

Chronique gastronomique quelque peu liquide cette semaine alors que vient d’ouvrir une micro-brasserie à Saint Jérôme. Dieu du ciel vous fait offrande de bières très originales brassées juste là, derrière la vitre. Succombez à la Païenne, à la Corne du Diable ou au Péché Mortel. De quoi se raccommoder avec une certaine religion.

C’est le 7 février que les premières bières ont coulé des divins cieux. La micro-brasserie Dieu du ciel c’est le projet de quatre apôtres du breuvage céleste, Isabelle Charbonneau, Jean-François Gravel, Luc Boivin et Stéphane Ostiguy. Jean-François et Stéphane exploitent la brasserie artisanale Dieu du Ciel depuis 10 ans à Montréal. 50 sortes de bières brassées sur place, une forte demande de par l’excellence et l’originalité des produits, nos deux brasseurs avaient besoin d’une structure plus grande. Isabelle et Luc avaient un projet de micro-brasserie et se cherchaient un local dans la région. Quand Dieu du ciel approche Luc pour travailler avec eux, c’est le petit coup du destin qu’il fallait; les deux projets n’en forment plus qu’un: Dieu du ciel est descendu sur terre sous forme de Pub! De la vaste salle vous accueillant, vous pouvez contempler par la vitre les gros fermenteurs, autels d’acier où orge, eau, levures et houblon se mêlent, s’exaltent et mûrissent afin de donner vie à la boisson vénérée. La micro- brasserie vous propose actuellement huit bières venant répondre au goût de chacun: la Païenne, une ale blonde, la Fumisterie, une rousse de chanvre, la Déesse Nocturne, une stout, la Rosée d’Hibiscus, une blanche aux fleurs d’hibiscus, la Dernière Volonté, blonde belge fermentée à froid, la Route des Épices, une rousse de seigle au poivre, la Corne du Diable, une american indian pale ale et le Péché Mortel, une impérial stout au café. Ça sentait d’ailleurs le café dans toute la brasserie, le jour de l’entrevue, alors que Jean-François préparait son brassin de Péché Mortel: «On utilise du vrai café pour celle-ci et du vrai poivre pour la Route des Épices, prêche-t-il, une fois qu’on a goûté à une bière qui a du goût, il n’est pas possible de revenir en arrière.» Pour avoir cédé à la tentation de quelques-unes de ses créations et posséder, en tant que dégustateur amateur, une certaine expérience, les mots qui me viennent à l’esprit sain seraient: audace, surprise, richesse et revenir bientôt. Dieu du ciel vous propose également un choix de pizzas sur pitas, un assortiment de fromages de la région et élabore un menu pour les semaines à venir afin de vous offrir divers plats se mariant avec votre bière préférée. Hormis la Païenne et la Déesse Nocturne, vous pouvez retrouver les bières Dieu du Ciel sur les tablettes micro-brasserie de certaines épiceries de la région. Les étiquettes de chaque produit, dessinées par un ami artiste-graphiste, Yannick Bros-seau, sont de petites œuvres d’art, à l’image du contenu. Les ingrédients de base de la bière sont sensiblement les mêmes mais les maîtres brasseurs comme Jean-françois et ses associés sont des créateurs, des artistes brassicoles en quête d’original, des alchimistes en quête de la bière philosophale.

Dieu du Ciel

259, rue de Villemure (ancien IGA)

Saint-Jérôme

450-436-3438

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de