Donnez-moi de l’oxygène

Par Josée Pilotte
Donnez-moi de l’oxygène

Chanter à tue-tête en allant voir un show au Centre Bell. Souper entre amis, souper avec la famille, fêter, danser, alouette… ça nous manque tous. On s’ennuie. On a soif de liberté. Et à l’approche des fêtes de Noël, c’est pire. On en perd le nord comme on dit.

Sauf que ça fait 9 mois qu’on endure cette merde, sommes-nous donc encore capables de l’endurer pour le temps d’un Noël? Moi je pense que oui.

Et puis, dites-moi, qui donc est-il à ce point obsédé de recevoir une grosse gang cette année sous peine d’en payer le prix après?

Est-ce que le gouvernement en fait trop ou pas assez? Au point où nous en sommes, je vais vous dire, on s’en fou royalement.  Une chose est sûre, nous en payons tous le prix en ce moment, et ce, peu importe notre opinion sur le sujet.

Depuis toujours, le 25 décembre, c’est le gros rassemblement familial chez nous.

On chante, on rit, on danse et on mange de la dinde comme des milliers de Québécois.  Cette année, on va fêter ça à 6. Est-ce que cela m’attriste? La réponse est oui. Mais au-delà de moi, il y a la collectivité. Je suis donc prête à faire l’effort pour regagner au plus vite ma liberté, et ce, même si je rage par en dedans.

Donc, au lieu de voir ça comme la fin du monde, je me dis qu’on fera comme des milliers de campeurs, on fêtera Noël en juillet et on en virera toute une !

À lire cette semaine :

Nous nous sommes penchés sur notre hyperconnectivité.  Je ne sais pas pour vous, il est de plus en plus difficile de se « déconnecter » et je trouve cela inquiétant. Si cela n’est déjà fait, je vous invite à visionner le reportage sur Netflix :  The Social Dilemma

En culture, nous vous présentons Anne Berberi, une artiste peintre des Laurentides. Elle nous raconte sa passion.

À lire | Notre cahier Vivre sur la nordicité dans toutes ses formes : design intérieur, santé, voyage et plein air.

Pour lire le journal dans son intégralité, cliquez ici.

À visionner cette semaine :

La députée Marie-Hélène Gaudreau de Laurentides-Labelle qui nous parle des défis d’être députée en temps de pandémie.

Manifestation à Prévost pour dénoncer les conditions de travail dans les CHSLD

Bon week-end ! 🙂

Restons zen !

Josée

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments