EDITION DU WEEKEND 27 et 28 novembre 2010

Par Eric-Olivier Dallard

La Chambre de commerce s’oppose à un service offert par Postes Canada

Ayant appris que Postes Canada offre dorénavant un service d’achat en ligne via Internet, la Chambre de commerce Sainte-Agathe-des-Monts tient à manifester son opposition à ce service.

Bien plus que des services postaux, Postes Canada offre maintenant des articles en tout genre (ex. électronique / vêtements / livres et musique / etc.), compétitionnant ainsi  directement les entreprises privées et allant à l’encontre du mandat d’ordinaire acquis pour une société gouvernementale.

«  Des petites entreprises qui n’ont pas les ressources nécessaires pour ouvrir un site web transactionnel vont souffrir de cette décision de Postes Canada.  En plus, cela nuit considérablement à l’entreprise privée et mets un frein à nos efforts pour favoriser l’achat local et la dynamisation de notre centre-ville » explique Daniel Desjardins, directeur général de la Chambre de commerce.

La permanence de la Chambre compte maintenant porter ce dossier aux niveaux régional et national, via la Chambre de commerce Régionale Laurentides et la Fédération des Chambres de commerce du Québec.

« Notre mandat est de voir au bien-être économique des gens d’affaires.  Dans ce type de dossier, notre expertise et la crédibilité du réseau des Chambres de commerce permettra de défendre les intérêts des entreprises de Sainte-Agathe.  L’achat en ligne est une réalité d’aujourd’hui et la compétition dans le milieu privée est normale puisqu’il s’agit de libre entreprise.  Par contre, il est inacceptable qu’une société d’état face de la concurrence déloyale à nos commerce d’ici comme le fait Postes Canada » termine M. Desjardins.

 

 

Régime public d’assurance médicaments… Vous êtes invité à le faire en ligne!

Au Québec, quelque 3,3 millions de personnes, dont environ 222 000 dans la région sociosanitaire des Laurentides, sont couvertes par le régime public d’assurance médicaments. Ce régime est administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec, qui offre maintenant, sur son site Internet, un service d’inscription et de désinscription en ligne.

 Ainsi, si vous devez vous inscrire au régime public parce que vous n’avez plus accès à un régime privé, par exemple à la suite d’une perte ou d’un changement d’emploi, utilisez le service en ligne de la Régie au www.ramq.gouv.qc.ca si votre situation familiale vous le permet.

Si, à l’inverse, vous êtes maintenant couvert par un régime privé, n’oubliez pas de vous désinscrire du régime public. Pour le faire à l’aide du service en ligne, rendez-vous au www.ramq.gouv.qc.ca, où vous trouverez les conditions d’utilisation.

 Les personnes admissibles à un régime privé d’assurance sont obligées d’y adhérer et de couvrir leur conjoint et leurs enfants. Comment a-t-on accès à un régime privé? On peut y avoir accès dans le cadre de son emploi ou de sa profession, soit par son employeur, son syndicat ou son association ou ordre professionnels. On peut aussi y avoir accès par l’intermédiaire de son conjoint.

Seules les personnes qui ne sont pas admissibles à un régime privé peuvent s’inscrire au régime public d’assurance médicaments.

Rappelons que, depuis 1997, il est obligatoire de détenir, en tout temps, une assurance couvrant les médicaments, ce qui garantit à toutes et tous un accès raisonnable et équitable aux médicaments requis par leur état de santé.

 

 

Campagne 2010 : Centraide Laurentides a besoin de vos photos

Concours du 19 octobre au 14 décembre, par Centraide Laurentides :

– Photos liées aux activités de la campagne de souscription

– Résolution de l’image de moyenne à haute, aucune photo cellulaire

– Un cliché sur un même sujet (choisissez le meilleur)

Toutes les photos sont acceptées. Les photos humoristiques ou originales sont encouragées!

N’oubliez pas les coordonnées du photographe

Date limite pour la réception des photos : le 14 décembre 2010.

Trois gagnants : Publication sur le site Internet de Centraide Laurentides, encadrement des photos primées, invitation à la soirée reconnaissance en avril 2011 et insertion des photos dans le diaporama de Centraide Laurentides.

Envoyez vos clichés électroniques en format jpg par courriel à njobin@laurentides.centraide.ca.

 

 

Jacques Allard, du restaurant Amadeus de l’Excelsior Hôtel spa villégiature, réélu au conseil d’administration de l’ARQ

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) est heureuse d’annoncer la nomination de M. Jacques Allard, du restaurant Amadeus de l’Excelsior Hôtel spa villégiature (Sainte-Adèle), qui siègera pour une deuxième année consécutive au sein de son conseil d’administration. Il appuiera dans ses fonctions M. Mario Vincent, des restaurants Maman Fournier et Vincenzo Pasta & Grill (Trois-Rivières et secteur Cap-de-la-Madeleine), ainsi que du Restaurant Blanchet (Drummondville), qui remplira un deuxième mandat à titre de président du conseil.

M. Allard pourra contribuer aux nombreux dossiers qui mobilisent les efforts de l’ARQ en ce moment, que ce soit l’implantation du module d’enregistrement des ventes (MEV) dans les restaurants, le spectre de l’abaissement du taux d’alcoolémie légal pour conduire à 0,05 ou encore, le projet de certification Resto-Vert, qui offrira une reconnaissance aux restaurateurs faisant des efforts dans le but de diminuer leur empreinte écologique. L’ARQ accordera aussi une importance particulière au développement du Programme d’achats Privilège Plu$, qui a versé en ristournes cette année, 541 000 $ à ses membres participants.

Active depuis plus de 70 ans, l’Association des restaurateurs du Québec regroupe au-delà de 4 200 propriétaires et gestionnaires de services alimentaires exploitant quelque 6 500 établissements dont les ventes représentent plus de 50 % du chiffre d’affaires québécois de l’ordre de 10 milliards de dollars par année.

 

 

Hommage aux bénévoles de l’Ouvroir de Saint-Sauveur

Depuis son ouverture en mai 2009, le nouveau centre de prélèvement  situé au CLSC de St-Sauveur connaît un grand succès.

 C’est grâce  aux  fonds  amassés  par  l’organisme  l’Ouvroir  Saint-Sauveur,  généreusement remis à la Fondation médicale des Laurentides et des  Pays-d’en-Haut pour supporter ce projet, que ce service, grandement  apprécié par la population, est maintenant disponible.

Ainsi,  afin  de  souligner  la  généreuse  contribution  de  l’Ouvroir,  une  plaque soulignant les efforts déployés sera installée à l’accueil du CLSC  de St-Sauveur.

 

 

Un musée à Wentworth-Nord!

Un très singulier, unique petit musée de «vrais-faux» vient d’ouvrir ses portes dans une résidence privée de Wentworth-Nord…

Ce musée miniature, où l’on peut admirer quelque 150 oeuvres, se nomme À mon seul désir, d’après l’inscription énigmatique qui figure sur l’une des célèbres tapisseries médiévales de la Dame à la Licorne.

La galerie Don Hendrix Campbell-Adloff vous propose une collection de re-créations des 19e et 20e siècles, dont des oeuvres de Caillebotte, Chagall, Matisse, Derain, Braque, Gauguin, Vlaminck, Modigliani, Renoir, Van Gogh, Rousseau, Rivera, Blake, et d’autres encore…

La grande galerie Réjean Gosselin se pare d’une collection de re-créations du Moyen-Age au 18e siècle, dont des oeuvres de Michel-Ange, Botticelli, Mantegna, Uccello, Le Titien, Van der Weyden, Tiepolo, Bosch, Archimboldo, Georges de la Tour,
Vermeer, Honthorst, Bernini, Solario, et d’autres encore..

Dans la mystérieuse «antichambre de l’au-delà», sont exposées des toiles ou objets se rapportant à l’art funéraire, à l’art tribal, telles des poupées vaudou, amulettes, gargouilles, marionnettes, parements brodés et autres objets de culte et de l’occulte.

Aucune des oeuvres exposées n’est à vendre.

Pour prendre rendez-vous, appelez le 450 226-3526. Une contribution minimum de 3$ au profit de la bibliothèque municipale de Wentworth-Nord et des Ressources Communautaires Sophie sera perçue à l’entrée.

 

 

Centre de formation de Mont-Tremblant : Un nombre record de visiteurs!

Le 17 novembre dernier avait lieu la traditionnelle soirée Portes ouvertes au sein des murs du Centre Collégial de Mont-Tremblant. Pour l’occasion, plus de 130 personnes ont franchi les portes de l’établissement, un nombre record de visiteurs depuis les dernières années.   

Le directeur du Centre, M. Alain Charette, a accueilli parents et élèves du secondaire en présentant une conférence visant à faire la lumière sur les questions fréquemment posées. C’est ainsi qu’il a abordé, entre autres,  les sujets de l’admission au collégial, la réussite d’un parcours scolaire, de même que l’accès à l’université. À en juger par la réaction positive de l’auditoire, les besoins en information ont été dûment comblés et les réponses aux questions se sont avérées rassurantes.

Par ailleurs, des stands d’information sur l’aide financière, l’admission, les programmes et la vie étudiante ont permis aux visiteurs de rencontrer les étudiants et les membres du personnel. Dans une ambiance d’hospitalité, ces derniers se sont fait une fierté d’illustrer la qualité de l’enseignement dispensé, le sentiment d’appartenance de la communauté collégiale ainsi que le dynamisme de la vie étudiante.

Somme toute, pour sa 3e édition, l’activité a connu une affluence historique. À cet effet, les élèves du secondaire sont de plus en plus nombreux à accorder leur confiance au Centre collégial de Mont-Tremblant. Le succès de la promotion 2010 n’est sans doute pas étranger à cet engouement pour les études collégiales en région. En effet, depuis mai dernier, les 26 premiers diplômés du Centre collégial agissent en tant qu’ambassadeurs de la réussite, conférant ainsi une importante crédibilité à l’établissement. 

Les demandes d’admission devront être présentées au SRAM avant le 1er mars 2011. Pour plus d’information, communiquez avec Jean-Luc Lavoie au (819) 429-6155, poste 5366.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de