Embouteillages : le MTQ ne changera pas la vocation de feux de circulation

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Embouteillages : le MTQ ne changera pas la vocation de feux de circulation
L'intersection de la route 117 et du chemin Sainte-Anne-des-Lacs augmente les embouteillages les dimanches. (Photo : Nordy)

Malgré la formation d’embouteillages les dimanches après-midi en direction Sud, sur la route 117 entre Piedmont, Sainte-Anne-des-Lacs et Prévost, le ministère des Transports du Québec (MTQ) n’entend pas permettre que des feux de circulation deviennent des clignotants, même pendant une période de quelques heures.

Demande citoyenne

La réponse du MTQ a fait suite à une demande citoyenne de modifier temporairement la vocation des feux de circulation, à l’intersection (Maison Usinex) de la route 117 et du chemin Sainte-Anne-des-Lacs.

« Il y a toujours eu plus du trafic le dimanche soir. Mais le couvre-feu pousse tout le monde à sortir des Laurentides entre 16 heures et 19 heures, incluant ceux qui, avant, quittaient leur chalet après le souper. (…) Des attentes de 20 à 30 minutes à partir du casse-croûte Arc-en-Ciel (à Piedmont, soit un peu moins de 5 km) sont survenues les 17 et 24 janvier, ainsi que le 7 février, jour du Super Bowl. Afin de remédier rapidement à la situation, j’ai demandé à la Ville s’il était possible de mettre les feux de circulation en mode « arrêt / flasher rouge » les dimanches soirs, entre 15 et 20 heures. Ainsi, le trafic serait beaucoup plus fluide », a suggéré Mme Isabelle Charest, de Prévost.

À qui la responsabilité ?

Le directeur des travaux publics de Sainte-Anne-des-Lacs, M. Maxime Jamaty, a refilé la demande au MTQ, car il s’agit ici d’une route provinciale et non municipale.

« Cette problématique aussi marquée est temporaire et ne survient qu’actuellement, durant la pandémie et le couvre-feu. Nous comprenons la frustration des usagers de la route par rapport aux embouteillages, mais il n’est pas possible de mettre les feux de circulation sur le mode flasher (clignotants). Les feux de cette intersection doivent être optimisés : nous avons fait des relevés et nous devons traiter les données. Mais ce dossier n’est pas dans nos priorités à court terme, considérant le manque de ressources actuelles au ministère. Aucun changement ne sera donc fait à court terme », a répondu Mme Estelle Bouvier, directrice de la planification et de la gestion des infrastructures, à la direction générale des Laurentides-Lanaudière du MTQ.

Pas nouveau

Les résidents de longue date de la région se souviendront que les embouteillages du dimanche sur l’ancienne route 11 sud (devenue la 117) remontent à l’époque du poste de péage de Prévost, sur la 15. Dès lors, les automobilistes pensaient éviter la cohue de l’autoroute des Laurentides, en changeant de route.

« Étant donné que le couvre-feu risque de perdurer encore plusieurs semaines et que les embouteillages risquent de grossir, puisque plus de gens vont vouloir profiter des belles journées plus clémentes (semaine de relâche) qui s’en viennent, on doit essayer de faire bouger les choses », a poursuivi Mme Charest.

Pour sa part, la mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs, Mme Monique Monette-Laroche, appuie la position du MTQ. « La majorité des automobilistes sont seulement de passage. On parle d’une route provinciale à 4 voies. Je pense que ça ne serait pas sécuritaire de changer ça. Et il y a aussi les travaux de construction du viaduc. Ceux qui ont à sortir à la sortie 57 vont plutôt à la sortie de Piedmont », a-t-elle souligné.

 

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments