Émile Nadeau en finale de recherche des talents olympiques

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Émile Nadeau en finale de recherche des talents olympiques
(Photo : Christian Nadeau)

Émile Nadeau, le prolifique sauteur acrobatique de Prévost, s’est qualifié pour la finale du Camp des recrues RBC, soit la recherche annuelle de nouveaux talents olympiques, qui se tiendra le 10 novembre à Montréal.

Évalués selon leurs diverses forces et habiletés, les athlètes de la relève sont souvent dépistés pour pratiquer d’autres disciplines que celles où ils excellent. À sa première présence au Camp des recrues RBC, à Calgary, il avait été repéré par Rugby Canada. Cette fois, c’est au… ski de fond qu’il a été identifié par le Comité olympique canadien (COC).

« Il arrive des fois que les Fédérations sportives choisissent un athlète qui est déjà dans le système comme récipiendaire. J’ai une chance de remporter la bourse, même si trois amis de l’équipe nationale de sauts seront aussi en lice. Même si je suis déjà dans le programme (équipe nationale NexGen), je suis considéré comme une recrue au concours », a souligné celui qui habite Boischatel pour ses entraînements.

L’athlète de 17 ans sait à quoi s’en tenir pour les évaluations qui auront lieu le 10 novembre, à l’Université McGill. « C’est une série de tests physiques de 30 minutes, auxquels nous serons conviés à Montréal. L’an dernier, avec la pandémie, il fallait faire ça à distance. Au moins, nous ne sommes pas obligés d’aller à Calgary cette fois (rires). Je suis bien content que d’autres sports m’identifient comme athlète ayant du potentiel, mais c’est vraiment en sauts que je compte poursuivre ma carrière. »

30 athlètes boursiers

Émile Nadeau a été sélectionné parmi les 100 meilleurs athlètes de cette année, réputés avoir un potentiel olympique. Les 30 athlètes sélectionnés pour un financement, après la grande finale, seront annoncés publiquement au début janvier 2022, lors d’un documentaire spécial télévisé à l’échelle nationale.

Le financement est administré par l’organisation nationale de sport participante, qui intègre l’athlète dans son système, et est utilisé pour de l’entraînement, le transport, les déplacements, l’équipement et la nutrition.

Émile Nadeau a concouru sur le circuit Noram en 2020, mais les entre-saisons différents d’une année à une autre.

« J’ai connu un été d’entraînement particulier. À Québec, ils ont détruit la rampe de sauts, pour en rebâtir une neuve. Sauf que l’acier n’était pas disponible pour la reconstruction et on s’est contenté d’une rampe temporaire. Pour me familiariser au saut triple, j’ai donc participé à un camp au Utah, en août et en septembre », a spécifié celui qui connaissait bien les installations américaines, ayant terminé 17e lors de sa première épreuve de Coupe du monde de Deer Valley, en février 2020.

Retour en Europe

Émile Nadeau ne moisira pas longtemps à Montréal, après les finales du 10 novembre. Il s’envolera pour Ruka, en Finlande, dès le 13 novembre.

« Ça sera un camp de 5 semaines, en plus de compétitions réunies au même lieu. J’aurai 4 Coupes du monde en simple et 2 autres en équipe à mon horaire. J’aurai toutes les occasions de m’améliorer au tremplin triple. »

But du camp

Les finalistes rivaliseront donc d’adresse, à Montréal, pour du financement et espérer accélérer leur rêve olympique.

« Le camp des recrues RBC est conçu pour aider à combler le bassin de talents sportifs olympiques du Canada et à fournir aux talents de la prochaine génération les ressources sportives de haute performance nécessaires pour atteindre les podiums », a expliqué M. Evan MacInnis, directeur technique du camp des recrues RBC.

Lors des tests de la finale nationale camp des recrues RBC du 10 novembre, la vitesse, la puissance, la force et l’endurance des athlètes seront à nouveau testées, par rap-port à des repères de haute performance spécifiques au sport, dans des formats individuels ou en petits groupes (dû à la COVID). Les mesures anthropomorphes d’un athlète (taille, envergure, etc.), les tests spécifiques au sport et l’historique du sport de compétition joueront également un rôle dans la sélection des gagnants financés.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments