Entretien avec Marguerite Blais

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Entretien avec Marguerite Blais

Supplément : « Veillons sur nos aînés »

Prendre soin de nos aînés : un projet de société

Alors qu’elle est sur la sellette et omniprésente dans les médias depuis quelques semaines, Marguerite Blais persiste et signe : « On doit prendre soin de ceux qui prennent soin! » Discussion avec la députée de Prévost et ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

 

Mme Blais mentionne d’entrée de jeu qu’après seulement quatre mois en poste, elle et son équipe sont encore en mode analyse sur tous les fronts. « On doit regarder de plus près les besoins en termes de résidences, d’hôpitaux, de cliniques communautaires, etc. »

Situation des Laurentides

Questionnée sur la situation des Laurentides, la ministre se dit consciente des besoins actuels et à venir. « La population est vieillissante dans les Laurentides, particulièrement à Saint-Sauveur, fait-elle valoir en ajoutant être bien au fait que la région a été négligée par le passé. Et plusieurs baby-boomers quittent la ville pour s’installer dans le Nord. On doit rapidement s’adapter à ces nouvelles données démographiques. Une Maison des aînés* est prévue à Labelle. »

Dans sa circonscription, elle concède qu’il y a un manque de résidences et de cliniques médicales ce qui met une pression sur les cliniques des alentours. Les enjeux de l’isolement et du transport sont également à considérer.

Une question importante se pose : Comment mieux financer les organismes communautaires ? « Ce sont des acteurs de première ligne et ils se battent au quotidien pour du financement. Plusieurs offrent du répit aux proches aidants, d’autres permettent de briser l’isolement et viennent en aide aux plus vulnérables. »
Elle applaudit tous les bénévoles qui consacrent leur temps et leur expérience au service des aînés. « Il faut également valoriser le retour au travail des aînés. Nous sommes bien au fait de la problématique au niveau fiscal et il faudra trouver une façon de les encourager à rester actifs dans la société. »

Mme Blais déplore le manque de financement des CHSLD privés. « On doit leur donner plus de ressources, changer la structure organisationnelle, les soutenir d’avantage et améliorer les conditions de travail des préposés aux bénéficiaires qui sont de réels missionnaires! On a fait un pas en avant avec le signalement obligatoire (loi 115**), mais si la maltraitance continue, on devra faire un amendement à la loi et appliquer des sanctions pénales. »

Travailler ensemble

Marguerite Blais se réjouit que les Québécois se préoccupent de la situation des aînés et qu’ils semblent conscients que ce doit être une priorité, un projet de société. Elle fait d’ailleurs allusion au projet Municipalité amie des aînés (MADA***) qu’elle a initié en 2009 et dont 900 municipalités font partie aujourd’hui.
Quand on lui demande si elle garde espoir, elle répond du tac au tac : « Si je n’avais pas espoir, je ne serais pas revenue en politique à 68 ans! Je n’ai pas de baguette magique, mais je sais que c’est en travaillant tous ensemble qu’on va changer les choses positivement! Maintenant, il faut donner rendez-vous aux élus et prioriser! »

*La CAQ veut remplacer les CHSLD par des maisons des aînés, un concept de logements à dimension humaine avec des services de meilleure qualité. La phase 1 du projet, estimée à 1 milliard de dollars, comprend la construction de 30 complexes d’habitation. Toutes les chambres seront climatisées et il y aura des aires de circulation sécuritaires et verdoyantes entre les unités d’habitation d’un complexe.

**Projet de loi 115
Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité.

www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca

***MADA : Une municipalité amie des aînés (MADA) est une municipalité ou une MRC qui met un frein à l’âgisme; sait adapter ses politiques, ses services et ses structures; agit de façon globale et intégrée; favorise la participation des aînés; s’appuie sur la concertation et la mobilisation de toute la communauté.

Bonnes ressources

Un Québec pour tous les âges : Plan d’action 2018-2023
www.msss.gouv.qc.ca

Table des aînés

La Table des aînés de la MRC des Pays-d’en-Haut est une concertation d’acteurs qui vise à trouver des solutions et à coordonner des actions quant à des problématiques identifiées, et ce, dans le but d’améliorer la qualité de vie de tous les aînés vivant sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut.

www.lespaysdenhaut.com

Bottin des aînés

lespaysdenhaut.com

L’appui : favoriser l’autonomie et le mieux-être des personnes âgées, des convalescents, des personnes en perte d’autonomie et des proches aidants d’aînés et promouvoir et développer l’action bénévole.

www.lappui.org

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Claudine Pelletier Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
Claudine Pelletier
Invité
Claudine Pelletier

Bonjour,

Mes deux parents sont âgées de 89 ans. Ils vivaient dans leur maison. Mon père est en fin de vie…. J’ai du placer ma mère dans un petite résidence privé, car, la travailleuse sociale au dossier a épuisé toutes les ressources pour trouver un endroit adéquat pour ma mère….. Je vis carrément l’enfer….. Trop long à expliquer via un courriel.
Merci beaucoup de prendre connaissance de ce dossier!!