C’est la faute à Pauline!

C’est la faute à Pauline!
Josée Pilotte
Espace griffé

Parler, parler, parler…

Parler de quoi? Parler de qui? Parler pourquoi? Parler pour parler?

Parler, parler, parler…

 

Pauline Marois?

Gentilly-2, Plan Nord, Frais de scolarité

Malgré plusieurs décisions tranchées, c’est encore un peu tôt pour se faire une idée. Dame de fer ou marionnette de chiffon?

 

Commission Charbonneau?

Tout comme Pauline c’est un peu tôt pour juger mais en même temps on s’entends-tu que notre jugement est pas mal fait, hein?

 

CH?

Tout comme Pauline qui a abandonné le rouge de son carré, ça l’a l’air que nos glorieux ne revêtiront pas pour l’instant le rouge de la Sainte-Flanelle.

Guy Lafleur résume bien la situation: «Dans mon temps c’était les propriétaires qui abusaient des joueurs, aujourd’hui ce sont les joueurs qui font chier les proprios». En tout cas, il a dit quelque chose du genre!

 

L’affaire Dumont?

La polémique des casseroles a bien servi à Pauline; celle entourant la sortie du fils de Podz le sert aussi. Ça donne le goût d’aller voir le film ensemble!

 

Piscine Michel Lagacé?

Inspiré par la ténacité de Pauline qui n’a pas écouté les Crusy et cie qui réclamaient son départ parce qu’elle ne «passait pas», Michel Lagacé ne s’en est pas tenu au résultat de la consultation sur la venue d’une piscine à Saint-Sauveur. Pauline est aujourd’hui la première femme à la tête de l’état. Verra-t-on un jour la piscine Michel Lagacé?

Les cols-bleus de Saint-Sauveur?

Je pensais en avoir fini d’en entendre parler, je pensais même applaudir à la résolution du conflit entre la ville et son directeur des travaux publics, un conflit qui aurait perduré des années et coûté cher aux Sauverois comme certains conflits qui dégénèrent à Sainte-Adèle. Oui, je croyais ne plus en entendre parler, mais pourtant tout ne semble pas aussi réglé qu’on veut bien nous le dire. Un conflit de travail?! Mais où est Pauline?

 

Sugar daddy?

Avec Pauline, une femme au pouvoir, on croyait avoir dépassé quelque chose. Vous avez lu le dossier du journal de Montréal sur ces nouveaux sites qui proposent à des belles filles de rencontrer des hommes riches. Il semble que ça fait fureur. Ce n’est pas croyable, on a marché sur la lune, on paye même pour aller dans l’espace, on a construit la grande muraille de Chine, on a découvert les vaccins, on fume plus dans les avions, pourtant l’humanité se résume toujours à une paire de totons pis du cash!

 

Awoye un autre gin tonic, pas de tonic siou’plaît!

 

Les bobos?

Les bobos, les Popos, les Paulines… Après un premier épisode so,so, Les Bobos prennent du mieux, on leur donne une troisième chance cette semaine. Comme on donne une chance à Pauline notre bobo suprême: gros château, capuccino à 10 piastres et fière de payer beaucoup d’impôts!

 

Léo Vire-Capot?

 

Après seulement quelques jours de son assermentation, Léo Bureau-Blouin affirme sans sourciller que le gouvernement ne devrait pas accorder la gratuité scolaire: «Le gouvernement ne devrait pas donner tout ce que les gens demandent». Moi je pense que Pauline devrait continuer d’écouter Léo.

 

«Yé trois heures on ferme!!!»… Pis c’est d’la faute à Pauline!

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Espace griffé

  • Étoiles filantes

    Espacegriffé par JOSÉE PILOTTE   L’été, c’est fait pour «glander», ici ou ailleurs, mais surtout avec un...

  • La nostalgie a une odeur

    Il paraît que nous avons tous une mémoire des odeurs. La simple émanation d’une odeur, telle que...

  • Les Laurentides dont je rêve

    Quand la Ville de Sainte-Adèle m’a demandé d’être une «sorte de porte-parole» de sa soirée d’information, au...

  • Ô secours Môman!

    Je ne peux pas vous expliquer ma joie d’avoir enfourché mon vélo après le boulot  la semaine...

X