Mon cadeau de Noël? Réjean Tremblay

Mon cadeau de Noël? Réjean Tremblay
Josée Pilotte
Espace griffé

Y’a des jours plus houleux que d’autres, surtout ceux où l’on veut te faire fermer la gueule, à coups d’insinuations, de coups de gueule, de «tabarnak!», de «ma p’tite», à coup de «connais-tu ton métier?», de fils qui se touchent, d’électricité…

Y’a des jours plus jouissifs que d’autres, comme ceux où l’on reçoit des messages «lumineux» de gens flamboyants. Et v’lan dans les dents…
«Bonjour Madame Pilotte, Réjean Tremblay journaliste à La Presse et citoyen de Sainte-Adèle. Je lis votre journal ça fait maintenant près de deux ans, et je tenais à vous dire personnellement que je ne suis pas certain que les gens savent reconnaître un vrai journal et s’ils ont la moindre petite idée du travail journalistique qui se fait dans Accès. Je dois dire que j’ai moi-même commencé en région et je sais combien il est difficile d’avoir à peu près tous les notables de la région qui veulent vous voir “sortir de la place” pour avoir enfin la paix. Je vous lis avec plaisir et avec un très grand intérêt.

J’ai beaucoup d’admiration pour ce que vous faites…

C’est tout.»

Oui, c’est tout.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Espace griffé

  • Étoiles filantes

    Espacegriffé par JOSÉE PILOTTE   L’été, c’est fait pour «glander», ici ou ailleurs, mais surtout avec un...

  • La nostalgie a une odeur

    Il paraît que nous avons tous une mémoire des odeurs. La simple émanation d’une odeur, telle que...

  • Les Laurentides dont je rêve

    Quand la Ville de Sainte-Adèle m’a demandé d’être une «sorte de porte-parole» de sa soirée d’information, au...

  • Ô secours Môman!

    Je ne peux pas vous expliquer ma joie d’avoir enfourché mon vélo après le boulot  la semaine...

X