Et si le bonheur de notre intestin résidait dans la gestion de notre stress au quotidien ?

Par Production Accès
Et si le bonheur de notre intestin résidait dans la gestion de notre stress au quotidien ?

Chronique : Mieux-être

 

– Michèle Rhéaume

Tout d’abord, saviez-vous qu’environ 80% de votre système immunitaire se trouve dans votre intestin ?  Cela veut dire que lorsque vous êtes stressé, vous êtes plus susceptible de tomber malade.

 

De plus, comme l’absorption et l’assimilation de nombreux nutriments se fait au niveau de votre muqueuse intestinale, lorsque votre intestin n’est pas à son meilleur, il est possible que vous absorbiez moins bien ces nutriments.

Ainsi, même si vous mangez de façon équilibrée, si vous êtes stressé, il est possible que vous ne tiriez pas le maximum de votre alimentation.

Dans un cas de stress chronique, vous pourriez même développer des carences. Au fil du temps, tout ce stress peut aussi affecter la perméabilité de votre intestin et ainsi ouvrir la porte à d’autres problèmes de santé tels que l’intestin poreux et/ou les intolérances alimentaires.

Le stress peut être la cause, mais aussi la conséquence d’un déséquilibre de la flore intestinale! Mais ce qui pourrait vous surprendre encore plus et qui fait l’objet de plus en plus d’études, c’est le fait que tout ce processus est en réalité une boucle rétroactive : non seulement le stress chronique que vous faites subir à votre corps affecte votre microbiome, mais le fait d’avoir un déséquilibre au niveau de votre flore risque en retour d’affecter votre humeur et votre tolérance au stress, voire mener à long terme à des problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété et la dépression!

D’ailleurs, je trouve fascinant de voir que dans ma pratique de nutrithérapie, la grande majorité des gens aux prises avec le côlon irritable qui viennent me consulter sont des anxieux!

L’une des nombreuses raisons qui explique ce phénomène est que presque la totalité de la sérotonine, votre hormone du bonheur, est créée dans votre intestin.

De plus, certaines des bonnes bactéries de votre intestin ont comme fonction d’abaisser le taux de cortisol, votre hormone du stress.

Si vous me suivez bien, lorsque votre flore intestinale connaît un déséquilibre, non seulement votre corps n’arrive pas à produire autant d’hormone du bonheur qu’à l’habitude, mais en plus il gère moins bien le stress.

Bref, votre stress peut être la cause, mais aussi la conséquence d’un déséquilibre de votre flore intestinale!

Pour une bonne santé de votre intestin :
  • Modérez votre consommation d’alcool : c’est un irritant pour votre système digestif qui cause de l’inflammation générale dans votre corps.
  • Évitez le sucre : c’est le meilleur ami des mauvaises bactéries qui colonisent notre intestin; plus on les nourrit, plus elles prennent le dessus sur les bonnes bactéries. Dans le même ordre d’esprit, évitez les aliments raffinés comme le pain blanc ou les pâtes blanches et optez pour les versions à grains entiers.
  • Prenez un bon supplément de probiotiques : mais pensez aussi aux aliments prébiotiques tels que l’ail, l’oignon, les bananes, les pommes et la graine de lin. Les probiotiques sont les bonnes bactéries qu’on veut entretenir dans notre intestin, alors que les prébiotiques sont des fibres qui nourrissent ces bonnes bactéries.
  • Intégrez plus d’aliments fermentés dans votre alimentation : ce sont des alliés de taille pour votre flore. Pensez au kombucha, au miso, à la choucroute, au kéfir, au tempeh et au vinaigre de cidre de pomme.
  • Évitez les antibiotiques lorsque possible : ne pensez pas qu’aux traitements d’antibiotiques que vous prenez si vous êtes malade, mais aussi à tous les aliments (viandes, poissons, etc) qui peuvent en contenir et privilégiez ainsi la version biologique de ces aliments.

Source : blondstory.com

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jean-Luc Boivin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jean-Luc Boivin
Invité
Jean-Luc Boivin

Bonjour, les bactéries, bonnes ou mauvaises se nourrissent de sucre.
Lu sur ENCYCLOPÉDIE LAROUSSE EN LIGNE ; Les bactéries se nourrissent de matières organiques : sucres, amidon, cellulose, protéines, matières grasses, hydrocarbures… Elles fabriquent des enzymes qui vont permettre la dégradation (destruction) des macromolécules (grosses molécules) et leur transformation en molécules simples pour utiliser leur nourriture.
C’est comme si les mauvaises se nourrissent de sucre et les bonnes se nourrissent de céleri et de carottes !!!!
Ma question est : les bonnes bactéries se nourrissent de quoi ?