EXPRIMEZ-VOUS

Par Eric-Olivier Dallard

Vous réagissez beaucoup à l’initiative d’Accès et Comunic, Les Laurentides dont je rêve.

De nombreux citoyens venant de nombreuses municipalités de la MRC des Pays-d’en-Haut partagent leur vision idéale des Laurentides, vision que nous transmettrons aux candidats aux prochaines élections municipales en leur demandant de prendre position. Une chance unique pour faire valoir votre point de vue auprès de vos futurs élus!

Plusieurs acteurs politiques, économiques et culturels importants se sont même manifestés!

Voici un autre extrait de vos idées…

Mes Laurentides dont je cauchemarde!!!

Pour ma part, je n’ai rien à envier à ailleurs car je vis un rêve dans les Laurentides depuis mon enfance. En effet, de la construction de cabanes dans les arbres en arrière de chez moi au primaire jusqu’à aujourd’hui encore, je ne cesse de m’épanouir à essayer de connaître tous les sentiers à vélo ou en ski de fond de ma MRC, bon sang! Élus! Je sais très bien que juste de dire : «Arrêtez le développement à tout prix » est une demande sans profondeur ni réaliste, mais il faut que cela soit mieux encadré. Les Laurentides dont je rêve, c’est comme elles sont présentement, un peu plus comme il y a quelques années mais bon, c’est encore très bien. Wooo les moteurs! Wooo le moteur économique comme vous l’appelez! Les Laurentides dont je rêve, ce sont les Laurentides qui ne tournent pas au cauchemar, justement!

Il faut sauver les sentiers qui restent encore et même plus; il faut restaurer ceux oubliés, ceux dont la cause de leur oubli a été la construction de maisons sans prendre en considération qu’il y avait une veine importante sur ces lieux avant. Une veine importante du réseau de l’identité propre des Laurentides, qui est le plein air! C’est pas croyable, j’entends souvent : « Je viens de déménager dans le nord, y sont rendus où les sentiers? ». Ben mon grand, t’as construit une maison dessus et t’as oublié de dévier le sentier qu’il y avait avant toi! T’as oublié pour un instant la raison pour laquelle tu as déménagé.

Sur mon terrain passe la Fortier, un magnifique sentier de ski de fond. N’oubliez pas de nous envoyer la main pour nous dire bonjour quand vous passez! D’ailleurs, n’oubliez jamais que sans la courtoisie, le projet d’un réseau de sentiers permanent n’existera jamais. Les sentiers sont tous sur des terrains privés en 2009!!! Élus, n’oubliez pas que lorsque j’ai acheté ma maison, la description indiquait et précisait à proximité des sentiers de ski de fond et du Parc Linéaire Le P’tit train du Nord. J’ai sûrement payé une couple de piastres de plus pour cette mention! Un peu plus de taxes municipales n’est-ce pas? Pensez-y comme il faut…

_Jean Sébastien Thibault

Copropriétaire du Café de la Gare et de la boutique Espresso Sports (Gare de Ste-Adèle)

Partenaire du RUMSL

Continuez à écrire vos rêves sur:

www.journalacces.ca ou par courriel à redaction@journalacces.ca ou par la poste au 727, rue Principale à Piedmont J0R 1K0… Vous pouvez même simplement passer au journal nous parler de vive voix de votre vision pour notre région: nous vous écouterons avec beaucoup d’intérêt.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de