FASS : Une version digitale pour l’été 2020

Par Marie-Catherine Goudreau
FASS : Une version digitale pour l’été 2020
(Photo : Archives )

Le Festival des Arts de Saint-Sauveur allait entamer sa 29e  édition cet été et c’est avec déception qu’ils ont dû annuler l’évènement. Une nouvelle initiative numérique du festival qui se tiendra durant tout l’été sera dévoilée cette semaine.

 

D’international à digital

Cette année, le directeur général du festival, Étienne Lavigne, prévoyait une édition importante puisqu’ils avaient prévu plus de 10 spectacles sous les chapiteaux, soit un de plus que l’année dernière. Parmi ceux-ci, on pouvait compter 7 compagnies  internationales avec des artistes provenant d’Israël, d’Australie ou des États-Unis, qui allaient visiter le Québec pour participer au festival. Cependant, avec les annonces du gouvernement, la direction a constaté que ce ne serait plus possible. « Assez rapidement on s’est rendu compte qu’on avait un gros problème. C’était très décevant parce qu’on avait des projets ambitieux et de belles surprises pour l’été, mais nous avons tout de suite commencé à travailler sur d’autres versions alternatives du festival », souligne M. Lavigne. Dès le début de la crise, la direction pensait déjà à la création d’un festival entièrement canadien, étant donné que les frontières seraient fermées. Cependant, les plans ont changé vite et cette version a été éliminée, en raison du décret sur les interdictions de rassemblements. Ils ont été contraints de se retourner rapidement pour faire face à la situation, c’est-à-dire l’annulation de tous les festivals pour l’été.

Le lancement d’une édition complètement digitale leur est alors venu à l’esprit. « C’est un projet qui est différent de tout ce qui est offert présentement dans le monde digital », ajoute le directeur général, sans dévoiler tout le contenu de la programmation. Malgré cette situation particulière, les artistes se sont montrés intéressés par cette nouvelle initiative.
« Tous ceux à qui nous avons demandé ont dit oui. La simple idée de travailler présentement est très attirante pour tout le monde, principalement pour les artistes, alors que tous les évènements dans le milieu culturel sont annulés, poursuit Étienne Lavigne. Ça prouve aussi l’intérêt qu’il y a pour le Festival des Arts de Saint-Sauveur. »

Les conséquences

Les conséquences ont été lourdes pour l’équipe, puisque l’annulation du festival a engendré des pertes de près de 40% des revenus. Toutefois, le directeur général assure que le festival a reçu de l’aide du gouvernement et de la ville, qui leur a versé 40 000$ pour soutenir les impacts de la crise. Cette aide va permettre le retour du festival l’été prochain, lors de leur 30e anniversaire, si la situation s’améliore. « Nous avons de gros évènements planifiés pour l’été prochain, j’ai l’espoir que ce sera possible de le faire », affirme-t-il. Malgré la situation exceptionnelle cette année, le directeur croit qu’il sera nécessaire de revenir en force pour l’année 2021, pour le festival, mais aussi pour tous les évènements des Laurentides, puisque le tourisme sera durement affecté par la crise actuelle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de