Fermeture du golf | Rejet du projet de transformation de Golf Estérel

Luc Robert (initiative de journalisme local)
Fermeture du golf | Rejet du projet de transformation de Golf Estérel
Le projet de réaménagement du Golf Estérel aurait réduit le terrain à 9 trous. (Photo : Nordy)

Coup de théâtre, vendredi soir dernier à la séance régulière du Conseil municipal de l’Estérel, où le résultat d’un sondage citoyen a vu le projet de réaménagement du terrain de golf l’Estérel être rejeté à 70 % par les répondants.

Participation élevée

Les chiffres démontrent qu’un total de 365 citoyens (domiciliés dans la municipalité ou propriétaire d’un immeuble) ont répondu à l’exercice, alors qu’au répertoire des municipalités (MAMH), on dénote une population totale de 231 personnes.

« Il y avait aussi des propriétaires de terrains vacants, des copropriétaires d’unités de condos à l’Hôtel (Estérel) qui pouvaient répondre. On a obtenu un très haut taux de réponse », a souligné M. Joseph Dydzak, maire de l’Estérel.

Au décompte officiel, 70,68 % des gens ont répondu « je m’oppose à ce projet ». 4,94 % ont souligné « être favorable à ce projet ». Par ailleurs, 9,86 % des répondants ont souligné « avoir certaines réserves et que plusieurs éléments devront être modifiés avant acceptation. »

Suivre la volonté des citoyens

Ces données ont convaincu le maire d’y aller d’un énoncé au nom du Conseil municipal.

« Les chiffres sont clairs et sans équivoque. La volonté des citoyens guide nos décisions. Le projet soumis ne fera pas partie du nouveau plan d’urbanisme. Golf Estérel gardera sa vocation récréative actuelle », a déclaré virtuellement M. Dydzak.

En réaction à la décision rendue par le conseil municipal, le promoteur Replay Destinations a réagi dès la fin de l’assemblée. Son projet aurait pu atteindre des investissements totaux de 85 M $ au total.

« Les propriétaires du Club de golf Estérel et de Replay Destinations prennent acte de la décision (…). Bien qu’il s’agisse d’un mode de consultation inhabituel, le message est très clair, quant à la volonté des élus de ne pas aller de l’avant avec notre proposition de revitalisation du parcours de golf, qui nécessitait un changement de zonage visant la construction d’unités d’habitation, pour assurer la viabilité financière du projet intégré », a écrit le vice-président et leader, secteur fabrication et manufacturier du cabinet national, M. Robert Lupien.

Fermeture du golf cet été

La décision entraîne aussi des changements d’opérations. « En conséquence (…), nous avons pris la décision de ne pas rouvrir le golf cet été. Nous sommes très déçus de cette décision, dans le contexte où nous avions procédé l’été dernier à l’ouverture du golf dans un geste de bonne foi, à la suite d’une demande de la Ville de l’Estérel de nous engager dans un processus coopératif de planification avec la communauté. Nous aurions apprécié avoir l’opportunité de recevoir des amendements constructifs et de poursuivre ces discussions », a poursuivi M. Lupien.

Le maire Dydsak a tenu à préciser cette déclaration. « Au contraire, ce sont eux qui nous ont offert de garder le golf ouvert, en 2020. »

Nouvelle tentative

Golf Estérel entend revenir à la charge une nouvelle fois, après des demandes différentes en 2018 et en 2021.

« Nous entendons maintenant soumettre un projet de développement conforme à la règlementation présentement en vigueur, sur le zonage et les usages permis, incluant à la fois des bâtiments résidentiels et commerciaux. »

Le maire Dydsak a tenu à rappeler le contexte une nouvelle fois.

« Ce n’est pas un projet comparable au golf. Ils ont le droit de construire quelques maisons unifamiliales dans la péninsule et sur quelques autres terrains résidentiels. »

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments