Février, mois de l’amour

Par Journal Accès

Réseau des femmes des Laurentides

Collaboration spéciale – Ça y est. Par ce temps glacial où le soleil nous manque terriblement, on est déjà rendu en février, le mois de l’amour. Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) saisit l’occasion pour partager les valeurs qui unissent ses membres et qui nous ramènent toujours à ce dénominateur commun qu’est l’amour. Ces valeurs, ce sont celles de la liberté, de la justice, de l’égalité, de la paix et de la solidarité, des valeurs aussi portées par la Charte mondiale des femmes pour l’humanité.

 

Le RFL travaille, avec sa vingtaine de groupes membres, à l’amélioration des conditions de vie des femmes de la région, issues de tous les milieux. Malgré leurs mission et vision différentes, elles partagent ces valeurs profondes qui cimentent leurs actions collectives au plus grand bénéfice de toutes les femmes… et des autres aussi. Parce que militer pour la défense collective des droits des femmes, c’est aussi améliorer la qualité de vie de toute la société.

 

Des valeurs à portée humaine

Parmi nos membres, la plupart sont des travailleuses qui s’acharnent nuit et jour à semer l’amour autour d’elles. Qu’elles travaillent auprès des femmes en difficultés ou violentées, des aînées trop isolées, des nouvelles mamans pleines d’inquiétudes, des jeunes femmes pleines de potentiel, des syndiquées aux prises avec une surcharge constante de travail, des femmes en situation de précarité et d’autres en pleine possession de leurs moyens, les groupes de femmes que représente le RFL partagent des valeurs communes qui visent l’amélioration des conditions de vie des femmes. Ces valeurs de base se résument aussi parfois à l’amour, tout simplement. L’amour des autres, et à travers vents et marées, l’amour de soi.

 

L’amour, ça se traduit par des petits gestes simples et gratuits : l’attention qu’on porte à l’autre, l’estime qu’on se porte aussi à soi-même, l’affection qu’on donne, les bons mots qu’on dit, le respect qu’on voue à soi et aux autres. C’est une intimité intense, douce et rassurante, entre deux personnes qui s’estiment mutuellement, qui se désirent aussi parfois.

 

En plein débat sur la Charte de la laïcité, le RFL souhaite rappeler l’importance de l’ouverture et du respect dans les échanges, dans la sphère publique et médiatique tout comme dans le privé. En cette semaine de Saint-Valentin, le RFL vous invite à partager toutes ces petites douceurs qui font du bien, ces beaux gestes qui redonnent confiance en l’humanité, et à offrir de son temps, même quand on en manque.

 

Pour les travailleuses et participantes de nos groupes membres, qui manquent justement de temps pour répondre aux besoins criants dans la région, chaque manifestation de liberté, de justice, d’égalité, de paix et de solidarité ressemble à quelque chose comme de l’amour.

 

Et pour l’occasion, le Réseau des femmes des Laurentides espère leur offrir quelque chose comme de l’espoir. À vous toutes et tous, joyeuse Saint-Valentin!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de