Fier… tellement fier!

Par Eric-Olivier Dallard

Oui, tellement fier, le rédac’chef, cette semaine, de sa région! J’ai assisté ce mercredi à l’assemblée générale annuelle du Centre local de développement des Pays-d’en-Haut (dont **Accès** est partenaire) et au souper entreprenarial qui suivait… À l’écoute des histoires de succès d’entreprises de notre région, qui rayonnent partout, à l’écoute des témoignages livrés par des gens d’affaires, témoignages qui traduisent une vision juste des rôles **humains** et **sociaux**; à l’écoute aussi des discours livrés par certains intervenants (je pense aux appels rassembleurs et mobilisateurs de Stéphane Lalande qui sait trouver les mots pour parler de la vision de son organisme, je pense aussi à plusieurs autres discours prononcés ce soir-là)…; à l’écoute de tout cela, je peux dire que notre région est, grâce à la passion des gens qui l’habitent et à la vision de ceux qui l’animent, un modèle de réussite, une réussite qui se vit dans le respect de notre identité laurentienne.

Je retiens de cette soirée plusieurs images très fortes… j’en partage une avec vous: Mme Filion, recevant le prix **Reconnaissance Grand Développeur économique des Pays-d’en-Haut** au nom de son mari Georges Filion, ex-maire de Saint-Sauveur, parti trop tôt… l’émotion de Mme Filion à ce moment, d’une sincérité bouleversante, disait tout de l’homme que M. Filion a été. Je retiens, toujours à ce moment, le geste de Jean-Paul Cardinal, qui se trouvait à la table d’honneur, juste devant l’estrade où était montée Mme Filion pour remercier l’assemblée… M. Cardinal, sentant son émotion, est demeuré **debout** (suite à l’ovation qui fut faite à Mme Filion), face à elle, juste au bas de l’estrade, question de l’accompagner **de plus près** dans l’émotion qui la submergeait, le temps qu’elle s’adresse à nous. Un soutien d’une délicatesse remarquable, qui honore le maire de Sainte-Adèle, l’homme qu’il est.

Enfin, il me faut souligner l’impeccable discours (comme toujours!) de notre digne préfet, Charles Garnier; cet homme-là ne pratique pas la langue de bois!… M. Garnier était d’ailleurs le lendemain même (ce jeudi) à Sherbrooke, afin de présenter aux élus de l’endroit la politique de protection des lacs mise sur pied, sous son égide, dans les Laurentides, et qui fait figure de modèle actuellement. Penser que cet homme-là, quelqu’un d’envergure et de convictions, parle en notre nom, présente ce que nous faisons à l’extérieur de notre région, m’emplit aussi de fierté. Croyez-moi: difficilement pourrionss-nous être mieux (re)présentés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de