Finances personnelles et consommation: un portail web qui veille à vos intérêts!

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Finances personnelles et consommation: un portail web qui veille à vos intérêts!

Vous cherchez des trucs pour économiser, des outils budgétaires, des solutions à l’endettement, de l’information sur vos droits en ce qui a trait à la consommation ou encore sur vos droits face aux créanciers, sur la politique d’exactitude des prix, des lettres-types pour des mises en demeure, vos droits en matière de contrats sur des téléphones cellulaires, etc. Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas de figure, alors lisez la suite…

L’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) des Basses-Laurentides, association d’aide, de protection et de défense des droits des consommateurs, vient d’annoncer le lancement officiel de son portail web sur la consommation et les finances personnelles: www.acefbl.org. Et ce n’est pas une onomatopée qui exprime l’étranglement quand vous recevez une énième facture!

Forte de ses 40 ans d’expérience en consommation et endettement, l’ACEF rend disponible une foule d’informations concrètes et clés en main. Du bout du doigt, les clics vous mènent directement aux bons formulaires, aux bonnes adresses et aux documents appropriés à télécharger. Des capsules vidéo vous attendent aussi au détour…

Reprendre le contrôle de ses finances personnelles

Vous voulez prendre en main votre budget, prévoir un achat important, choisir une méthode budgétaire pour le couple? Des grilles et scénarios budgétaires sont maintenant à votre portée, avec des conseils et des trucs pour économiser en prime. Sur la question de l’endettement, un sujet préoccupant pour de plus en plus de Canadiens si l’on en croit les plus récentes statistiques, l’ACEF met à la disposition des internautes laurentiens ses 40 ans d’expertise en consultation budgétaire afin d’offrir des solutions à l’endettement, de présenter nos droits face aux créanciers, aux agences de recouvrement, de préciser le délai de prescription, des ententes possibles avec Hydro-Québec, de monter un dossier de crédit, et bien d’autres services pratiques. Ainsi, les internautes sont assurés d’y trouver des informations objectives et sans autres intérêts que ceux des personnes, contrairement aux entreprises à but lucratif de redressement financier.

Un taux d’endettement alarmant

Jacinthe Nantel, intervenante à l’ACEF des Basses-Laurentides voit au quotidien les effets de l’endettement, particulièrement chez les ménages de la classe moyenne. «Selon les données de Statistiques Canada, en 2013, le taux d’endettement des ménages approchait les 165% quand on inclut l’hypothèque. Sans elle, on est quand même à 34%.» Elle fait aussi remarquer que depuis 1990, l’endettement des ménages canadiens a augmenté sept fois plus vite que les revenus. Et les consommateurs sont sollicités plus que jamais, particulièrement en période de crise économique, pour relancer justement l’économie. «Les Québécois reçoivent en moyenne 2,8 sollicitations sur le crédit par mois», précise-t-elle.

Attention aux vendeurs de solutions miracles

L’autre mise en garde qu’amène Mme Nantel concerne les spécialistes et autres firmes en tout genre qui offrent des services de consolidation et de redressement financiers. «Depuis trois ans, on note une émergence de redresseurs financiers, ou de conseillers en solvabilité financière, comme des syndics de faillite par exemple. Mais ils ne s’annoncent pas comme tel. Les gens doivent donc rester vigilants.» L’intervenante à l’ACEF rappelle que son organisme n’a pas de but non lucratif contrairement à d’autres organismes moins recommandables. «Notre intérêt premier est celui du bien-être financier du consommateur. Et notre mission comprend trois volets soient: celui de l’aide, du soutien et du conseil auprès des gens; celui de chien de garde pour le consommateur; et enfin celui concernant la prévention», énumère Jacinthe Nantel.

Découvrez-en plus sur l’Association coopérative d’économie familiale des Basses-Laurentides, ses activités et surtout sur ses outils pratiques au: www.acefbl.org. C’est dans votre intérêt!

Droits en consommation

Le saviez-vous? Une erreur de prix à la caisse pourrait entraîner la gratuité du produit! Apprenez-en plus sur la politique d’exactitude des prix. Lors du renouvellement de votre bail, vous pourriez toutefois refuser une augmentation de loyer. Quant à votre contrat de téléphone cellulaire, vous pouvez désormais l’annuler après deux ans sans frais de résiliation. On n’a pas respecté vos droits? Appliquez certaines étapes pour les faire valoir, grâce à ce portail web pour consommateurs-trices avertis!

Consommateurs: mobilisez-vous!

Appuyez la campagne contre la hausse des tarifs d’électricité, signez la pétition contre les coupes à l’aide sociale, agissez pour de nouveaux programmes de HLM…

À l’affut des enjeux politiques qui touchent la société de consommation, le site internet de l’ACEF vous invite à appuyer différentes initiatives de défense des droits des personnes. Il vise aussi à susciter la réflexion, à développer notre sens critique et à montrer une facette de la réalité axée sur l’humain plutôt que l’accumulation de biens.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de