Anthony Ancion, paysan meunier

Photo : Martine Laval
Anthony Ancion, paysan meunier
Martine Laval
Foodies

Le meunier Anthony Ancion. Photo : Martine Laval

Un métier noble

À 19 ans, Anthony Ancion est meunier. Dans sa minoterie située à Mille-Isles, il moud ses grains variés en farines tout usage, à pain et à pâtisserie. Impressionnant connaisseur, il est présent dans les marchés de la région à vendre ses produits et à expliquer les bienfaits de leur utilisation.

Alors que sa maman souffrait de la maladie de Crohn, Anthony entreprit des recherches pour l’aider à trouver un soulagement à ses maux. Se rendant compte que le gluten pouvait être en cause, il tente de trouver des grains qui permettraient une meilleure digestion des aliments à base de céréales.

Il découvre que seigle, blé entier, sarrasin et épeautre biologiques font partie de la solution. Les moudre en farines pour confectionner pains, biscuits, gâteaux et autres produits procure une composante plus faible en gluten et plus digeste. Si, en plus, on pétrit le pain lentement et qu’on laisse tout le temps au pain de gonfler, moins le gluten se développe, moins la pâte est élastique, mieux le pain se digère, éliminant les maux causés par une panification commerciale rapide pour en augmenter la rentabilité.

«En constatant les bienfaits d’une farine fraîche, sans aucun ajout, faite à partir de grains biologiques, la décision fut prise d’ouvrir une meunerie artisanale afin d’offrir une farine de qualité avec des grains biologiques sans OGM et sans pesticides au plus grand nombre », décrit le jeune meunier, soutenu par son grand-père sur toute la ligne.

À partir de son moulin autrichien tout en pin (on parle du bois, cette fois), le meunier moud ses grains pierre sur pierre, tamise et récolte ses farines pour qu’elles soient granuleuses, soyeuses ou entre les deux, selon l’usage qu’on désire en faire.

Si le métier de boulanger est noble, celui de meunier l’est tout autant, et rencontrer un jeune passionné à ce sujet est admirable.

Vous trouverez Le Paysan Meunier sur son site, sur Facebook et dans les marchés publics et artisanaux de la région.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Foodies

X