Du potager à la table

Photo: André Bernier
Du potager à la table
Sandra Mathieu
Foodies

Photo: André Bernier

Photo: André Bernier

PHOTO : Sandra Mathieu

Paméla Nadon de chez Gusto

J’avais à peine mis les pieds Chez Gusto que déjà sa sympathique propriétaire Paméla Nadon m’offrait un délicieux latté en précisant qu’elle encourageait la maison de torréfaction Couleur café depuis toujours! La table était mise pour une rencontre des plus rafraîchissante avec une femme passionnée et dévouée à ses clients et à son bistro, qui est rapidement devenu un incontournable au coeur de Piedmont.

Celle qui entamait sa 12e année d’exploitation début juillet se rappelle ses débuts avec un sourire en coin et un air rêveur : « Chez Gusto, c’est à la base une folie de jeunesse née d’un amour pour le fabriqué à la main, le terroir, la fraîcheur, l’étonnant et la simplicité. J’ai été élevée comme ça, il n’y avait pas de produits transformés chez moi, je me souviens que ma mère faisait sa propre mayo. »

Une sandwicherie pas comme les autres

L’idée du concept a germé lors d’un voyage à Hampton où le chum de son ancienne associée Laurence tenait un casse-croûte. Le sandwich réinventé y était à l’honneur dans une ambiance décontractée près de la plage. Plus de 10 ans plus tard, l’équipe de Chez Gusto propose toujours cette vibe relax près de la montagne et offre plus que jamais une cuisine fraîche et imaginative, du potager à la table, sans intermédiaire. Paméla est d’ailleurs très fière de son jardin qu’elle dorlote chez elle à Saint-Adolphe-d’Howard et du pain qu’elle pétrit quotidiennement. Elle est également le point de chute des paniers de la Ferme aux petits oignons avec laquelle elle collabore également.

Constance et diversité

« On a été constant au fil des ans et on a toujours gardé les valeurs de départ, on est resté près de nos racines, confie cette trentenaire ouvertement perfectionniste. Bien sûr, on s’est adapté à la clientèle et aux tendances. »

Pour souligner ses 10 ans, Chez Gusto s’est offert un nouveau branding et un site Web revampé, mais les sandwichs et les salades sont restés les mêmes. « On a tenté d’apporter des changements, mais nos clients y tiennent, lance-t-elle, amusée. Les noms des plats sont les mêmes depuis le début : les sandwichs ont des noms masculins et les salades sont féminines! »

Alors qu’au départ Chez Gusto attirait principalement une clientèle jeune et branchée, la qualité et la variété du menu séduit également plusieurs retraités et des petites familles qui en font leur camp de base. Plusieurs clients viennent y travailler ou y tiennent leurs réunions d’affaires.

Il est également possible de réserver la lumineuse salle à manger de 35 places en entier pour un événement spécial ou encore opter pour le service traiteur à domicile.

En période estivale, la terrasse de 35 places est l’endroit idéal pour siroter un cocktail, une bière locale ou un bon verre de vin pour accompagner un plat concocté avec amour dans une ambiance des plus conviviales.

Loyauté et inventivité

Paméla peut compter sur des employés  fidèles depuis plusieurs années et des clients réguliers principalement locaux qui, pour certains, dégustent un des choix à l’ardoise jusqu’à quatre fois par semaine. « C’est toujours un défi pour moi d’offrir, en plus de nos sandwichs classiques, une table d’hôte qui respecte les produits de saison tout en étant variée et originale », souligne Paméla.

Celle qui se définit beaucoup plus comme une amoureuse de la bonne bouffe maison qu’une restauratrice avoue qu’une deuxième succursale n’est pas un projet qu’elle caresse. « J’ai trop peur de perdre le côté l’fun et unique, l’âme du bistro. On a tenu le Petit Gusto pendant deux ans à L’interclub où on offrait du prêt-à-manger. J’ai vécu l’expérience et maintenant, je préfère me concentrer sur un seul endroit où tout est fait à la minute près. »

En effet, ici aucun pl at n’est cuisiné d’avance. On n’a qu’à passer un peu de temps en cuisine pour s’en apercevoir sans l’ombre d’un doute!

Une nouvelle étape

Paméla s’est toujours investie corps et âme et elle s’accorde une seule journée de congé par semaine. Les rares fois qu’elle est en vacances, le Gusto fait relâche également. La future maman ne cache pas qu’elle est présentement à la recherche d’une perle rare en cuisine pour lui permettre de profiter pleinement de cette nouvelle vie qui l’attend dans quelques mois.

Info : chezgusto.ca

 

Le saviez-vous?

Il est possible de déguster des sandwichs de Chez Gusto exclusivement préparés pour le Olodge Café Plein Air à Saint-Sauveur.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sandra Mathieu

Journaliste indépendante   Curieuse, passionnée et hyperactive, j’ai fait de la planète mon terrain de jeu et j’ai choisi les Laurentides comme pied à terre! Je multiplie les voyages, les aventures et les découvertes ici et ailleurs. J’aime ratisser les recoins de notre belle région. Je partage mes rencontres et les réponses à mes innombrables questions en mots et en images pour informer, inspirer et faire réfléchir. Détentrice d'un certificat en journalisme, d'une majeure en communications et d'une licence en management touristique, je cumule plus de 20 ans d'expérience dans les domaines des communications, du tourisme, de la gestion culturelle et de l'événementiel. Je collabore à Accès depuis près de trois ans.

[+] Plus dans Foodies

X