Forum national sur les lacs: une 3e édition à Mont-Tremblant couronnée de succès

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Forum national sur les lacs: une 3e édition à Mont-Tremblant couronnée de succès

Les 11, 12 et 13 juin derniers, se tenait à Mont-Tremblant le 3e Forum national sur les lacs, avec comme thème central la surveillance volontaire. Près de 300 participants, citoyens, gestionnaires du territoire, scientifiques et experts y ont assisté. Un forum qui de l’avis des organisateurs et des participants a une fois de plus permis de conjuguer la science à l’action citoyenne.

«Sept ans après la crise des cyanobactéries, c’est un réel bonheur de constater que la mobilisation se poursuit pour la protection des lacs», a affirmé Michel Lalonde, président du CRE Laurentides, à l’issue du Forum. ce qui lui laisse croire que les lacs sont encore au cœur des préoccupations.

Une trentaine de conférenciers se sont succédés, offrant une programmation riche et diversifiée. Les thèmes de l’eutrophisation, la navigation, l’érosion, les plantes aquatiques, la règlementation sur les installations sanitaires, la gestion du castor, l’ensemencement, mais aussi la jurisprudence pour la protection des lacs et les projets de restauration ont été vivement appréciés des participants. Plusieurs présentations sont déjà en ligne, sous l’onglet programmation, à www.forumnationalsurleslacs.org. La synthèse de l’ensemble du contenu sera diffusée également par la publication des Actes du Forum en cours d’année.

En plus des conférences et ateliers, de multiples activités étaient au menu. Ainsi, les participants ont eu la chance d’assister entre autres à la projection d’Aquascope: de science et de poésie, un court métrage réalisé par le professeur Richard Carignan qui nous plonge sous la surface pour observer l’évolution trophique des plans d’eau et le monde microscopique du zooplancton. Une équipe de la Direction du suivi de l’état de l’environnement a aussi offert une formation et a permis la certification d’une cinquantaine de bénévoles membres du Réseau de surveillance volontaires des lacs (RSVL).

Un grand hommage aux bénévoles

Le vendredi, un hommage a permis de souligner l’implication des personnes œuvrant bénévolement pour la santé des lacs au Québec. En effet, un film tourné par le CRE Laurentides, a mis en valeur une douzaine de participants du RSVL et quatre prix, baptisés «Les Secchi» furent remis pour les féliciter de leur assiduité à effectuer des mesures de transparence et l’échantillonnage de la qualité de l’eau depuis les dix dernières années. Ainsi le Secchi de verre fut remis à l’Association de protection de l’environnement du lac Simon de Portneuf (Capitale Nationale) ; le Secchi de bronze à l’Association pour la protection de l’environnement du lac Paquin (Outaouais); le Secchi d’argent au Comité consultatif en environnement de la Municipalité de Lac Supérieur pour le lac Français (Laurentides) et enfin le Secchi d’Or à l’Association des résidents du lac Nicolet (Centre du Québec).

Étudiants-chercheurs du GRIL

Une dizaine d’étudiants-chercheurs du Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique, issus de différentes universités québécoises sont venus présenter leurs travaux de recherche portant sur l’amélioration des connaissances sur la santé des lacs.

Éco-responsabilité: 180g de déchets ultimes!

Les organisateurs ont choisi de classer cet évènement selon la norme en gestion responsable d’évènement du Bureau de normalisation du Québec (BNQ 9700-253). Ils visaient le niveau 2 de la norme grâce à des choix responsables notamment en privilégiant des fournisseurs de proximité, des produits alimentaires locaux, par l’installation de systèmes de gestion des matières résiduelles, en mettant en ligne un service de covoiturage, etc. L’objectif était de produire moins de 100g par jour de résidus ultimes par personne. Seulement 180 gr de déchets ont été enfouis pour toute la durée de l’événement, ce qui correspond à moins d’un gramme par jour par personne. Ainsi plus de 99% des matières résiduelles ont été détourné du site d’enfouissement. La clé de cette réussite… La réduction à la source avec, entre autres, l’utilisation de vaisselle durable, le tri effectué par l’équipe écoresponsable ainsi que le compostage industriel, en effet près de 38 kg de résidus de table ont été envoyés au site de compostage. Voilà un exemple frappant de l’impact positif du compostage dans la gestion des matières résiduelles! Les gaz à effet de serre (GES) générés par le déplacement des participants seront compensés et les déplacements du comité organisateur et des fournisseurs seront compensés en double.

—————————– 

À propos

Le Forum national sur les lacs est organisé par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ) et le Conseil régional de l’environnement des Laurentides. Il est réalisé dans le cadre du Plan d’intervention gouvernemental sur les algues bleu-vert grâce à la participation de nombreux partenaires dont, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique (GRIL), le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et Hydro-Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de