Garage municipal de Sainte-Adèle : un nouveau bâtiment ou une réfection ?

Par Isabelle Houle
Garage municipal de Sainte-Adèle : un nouveau bâtiment ou une réfection ?

Le garage municipal situé actuellement à Mont-Rolland dans Sainte-Adèle pourrait être complètement rénové ou détruit pour faire place à un nouveau bâtiment ailleurs sur le territoire. Plusieurs millions de dollars sont en jeu et le dossier provoque des débats.

La Ville de Sainte-Adèle souhaiterait régler ce dossier puisque le bâtiment serait désuet et non-conforme. « On a accepté de vendre le garage actuel à Joseph Maalouf (promoteur et propriétaire de La Rolland). Il avait trois mois pour faire valoir ses intentions quant à cette acquisition mais ne l’a pas fait. Donc, la vente n’a pas eu lieu. Rien à ce sujet n’a été déposé à la municipalité de sa part », explique la mairesse de Sainte-Adèle, Nadine Brière.
De son côté, Joseph Maalouf maintient qu’il est intéressé à l’acheter, mais que ses partenaires financiers ont besoin de plus de temps pour aller de l’avant. « Je pense que dans ces conditions, il est concevable que la Ville veuille prendre une autre direction », a-t-il simplement déclaré.
Mme Brière ajoute que la Ville étudie actuellement la possibilité de rénover l’actuel garage pour un montant de 3M$, ou encore d’en faire construire un nouveau sur le terrain à côté de Lafarge (rue Notre-Dame) pour 6M$. Cette avenue ouvrirait également la porte à diverses subventions qui amoindriraient les coûts pour la Ville et les citoyens.
« L’idée est de pouvoir exploiter notre seul espace pour l’industriel lourd et de garder le contrôle sur les activités à cet endroit. Il faut penser que le zonage permet jusqu’à l’exploitation d’une centrale nucléaire et on ne veut pas ça chez nous », ajoute-t-elle.

Inquiétudes

Certains s’inquiètent de voir leurs taxes foncières augmenter en raison de cette nouvelle construction et que la dette de la Ville soit encore alourdie. « Si on pouvait nous montrer qu’il y avait un avantage à construire un nouveau garage, on aurait suivi. Si M. Maalouf avait acheté comme prévu, et qu’on aurait reçu 2M$ de revenus de taxes, ça n’aurait pas été un mauvais ‘’deal’’. Mais actuellement, c’est l’opacité totale, on ne sait pas ce qui va arriver et je trouve ça scandaleux! », a affirmé Guy Denoncourt, citoyen de Sainte-Adèle.
Rappelons qu’à Sainte-Adèle, plusieurs dossiers tels que celui-ci suscitent de vives émotions de la part de la population et les séances du conseil sont houleuses depuis plusieurs mois. L’argent dépensé par la Ville inquiète les citoyens. « Depuis le début de mon arrivée dans la région, en 2006, je me bats sur la dette à long terme de Sainte-Adèle », ajoute M. Denoncourt. « L’aspect financier va primer dans nos décisions quant au garage municipal », conclut Mme Brière dans son entretien avec le Journal.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de