Amuse-gueules

Amuse-gueules
Journal Accès
Gastronomie

Récemment, j’étais traiteur pour un 5 à 7 où nous ne servions que des bouchées, 9000 bouchées pour être exact…

Donc, les amuse-gueules étaient à l’honneur! Des sushis, rouleaux impériaux, mini-wraps, bavette de bœuf marinée au sirop d’érable et gingembre, coupes chaudes aux épinards et à l’artichaut et crevettes croustillantes à la noix de coco. C’est unanime, des petites bouchées, ça se sert toujours bien, peu importe l’occasion. Que ce soit à l’apéritif, dans un 5 à 7, ou encore pour faire patienter ses invités avant le repas principal, c’est la formule idéale pour «étirer» les soirées en bonne compagnie. Et c’est très souvent facile à faire. Pas besoin de se creuser trop la tête pour réaliser des amuse-gueules qui sauront plaire à tous. Parfois, en ayant deux ou trois ingrédients sous la main, on peut concocter de beaux hors-d’œuvre. Prenez par exemple une tranche de tomate, un morceau de fromage (cheddar fort ou bocconcini) ainsi qu’une feuille de basilic. Vous piquez les trois à l’aide d’un cure-dent, vous y ajoutez un filet d’huile d’olive ou de votre vinaigrette préférée, et le tour est joué. Autre bouchée intéressante et simple à créer: des morceaux de melon miel ou de cantaloup, jumelés à des petites tranches de jambon de Bayonne ou prosciutto. Le mélange du sucré et du salé est toujours apprécié. Finalement, j’en ai un petit dernier pour vous que je sers souvent lorsque je reçois à souper, et qui est apprécié à tout coup. Je prends du fromage à la crème ou du fromage de chèvre, que je mélange à de petits morceaux de bacon cuits. Je distribue ensuite ce mélange sur des dattes fraîches coupées en deux. Je mets ces bouchées au four, juste assez pour que le fromage fonde un peu. Je termine en ajoutant un filet de sirop d’érable. Irrésistible!

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Gastronomie

X