Chez Laurence: une cuisine portugaise authentique

Chez Laurence: une cuisine portugaise authentique
Martine Laval
Gastronomie

Steve Miranda Luis, d’origine portugaise, est dans la restauration depuis 25 ans. Il a ouvert un des premiers restaurants de petits déjeuners de Saint-Sauveur. En revanche, ce n’est que depuis le printemps que Steve s’est décidé à ouvrir son resto le soir pour y offrir la cuisine traditionnelle de ses origines. Plus besoin de se rendre dans le quartier portugais du Plateau Mont-Royal, la cuisine portugaise a maintenant pignon sur rue et terrasse à l’entrée du  village.

 

Piri-piri

La spécialité de chez Laurence: le poulet piri-piri, une viande marinée  dans un mélange d’huile d’olive, piment, paprika, ail et une touche secrète bien sûr. Cette marinade rend le poulet tendre. Il est ensuite ouvert en papillon et grillé sur un feu de charbon de bois pour lui donner son goût unique, légèrement picante. Servi avec un riz préparé à la portugaise: petits légumes, chouriço (saucisse), arrosé d’huile d’olive et de jus de citron, et une salade de verdure pour rafraîchir la bouche, voilà un pur délice du sud de l’Europe. De la même façon, Steve prépare aussi les crevettes et les cailles. En alternative au riz, on peut choisir les frites-maison, un mélange de pommes de terre et de patates douces bien dorées.

 

Du poisson sur demande

Le Portugal étant un pays de bord de mer, on y mange beaucoup de poisson. Par contre Saint-Sauveur étant un village de montagnes, le poisson n’est pas tant en demande. Le chef vous préparera toutefois poisson ou calmar frais du jour, si vous le prévenez de vos envies et le lui signifiez la veille. Que ce soit les sardines ou le calmar préparés simplement à l’huile d’olive, épices secrètes et cuits sur le grill, ou tout autre poisson qui vous ferait envie, demandez et vous recevrez.

En entrée, les croquettes de morue sont délicieuses, servies avec une sauce tartare maison aux câpres. À la grille, un choix d’escalope de porc grillée au charbon de bois, de côtelette d’agneau ou d’entrecôte font le ravissement des amateurs de viande. Dans l’indécision on choisira le combo quart de poulet, escalope de porc, chouriço et pour un apprêt bien particulier, le bifteck à la portugaise nappé d’une sauce au vin et couronné d’un œuf au miroir.

 

Le vin que vous choisirez

Chez Laurence étant un resto «apportez votre vin», vous allez selon vos goûts en la matière, mais si vous désirez une recommandation d’un p’tit vin blanc léger à savourer avec ces spécialités, pour ne pas vous tromper, munissez-vous d’un Vino verde portugais. N’oubliez pas que la spécialité du pays est le porto!  

 

Juste pour dire

Quant arrive le moment du dessert, la traditionnelle pastel de nata, une tartelette toute mince à la costarde – genre tarte aux œufs – termine agréablement le repas, sans culpabilité aucune puisque peu sucrée.

Chez Laurence demeure toujours le restaurant journalier des petits déjeuners très variés débutant par un jus d’orange fraîchement pressé, et du dîner tel qu’il a toujours été, mais cet ajout de cuisine portugaise à quatre soirs par semaine offre la diversité qui manquait au village. Obrigado!

 

 

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Gastronomie

X