La Clef des Champs : un lieu de fine cuisine dans un écrin de verdure

La Clef des Champs : un lieu de fine cuisine dans un écrin de verdure
Martine Laval
Gastronomie

Le restaurant La Clef des Champs à Sainte-Adèle a changé de main, offrant dans un endroit charmant, sous les arbres et entouré de verdure, une aventure gastronomique raffinée. En cuisine, c’est à trois que se prépare l’expérience gustative qui se classera comme un agréable moment à renouveler dans la mémoire de qui la déguste. 

Le menu est raffiné, et les prix, honnêtement ajustés à la réelle qualité des ingrédients.

Jean-Louis Kergoat, Breton d’origine et amoureux du Québec, baigne dans la restauration depuis plus de 50 ans, dont 35 en tant que chef des meilleures cuisines de chez nous. Après un retour à ses origines pendant les quinze dernières années, le voilà revenu depuis quelques mois dans les Laurentides, où il a racheté La Clef des Champs en songeant à sa fille qui marche dans ses pas.

Née dans la soupe, Émilie Kergoat est sommelière diplômée de l’École hôtelière de Paris. Douée pour la cuisine, elle s’imprègne des connaissances et du raffinement culinaire paternel et de l’épouse de ce dernier, Diane Plamondon, en desserts et pâtisseries, pour laisser libre cours à son talent et à sa créativité, ce qui devrait lui permettre de voler de ses propres ailes au moment de reprendre ce qui lui est en fait destiné. D’ailleurs, Émilie démontre déjà finesse et délicatesse dans tout ce qu’elle prépare.

Bien qu’ouvert depuis peu, le menu se réajuste déjà, afin de répondre à la tendance et aux désirs entendus d’une clientèle qui recherche une cuisine créée à partir des produits locaux, d’une incontestable fraîcheur et d’une diversité à saveur de découverte. C’est comme ça qu’un choix de cinq entrées, neuf plats principaux et quatre desserts varieront de façon journalière ou fréquemment, dans le but de profiter de la fraîcheur des récoltes et des productions de chez nous pour la préparation d’une fine cuisine du marché.

Émilie, la chef sommelière, présentera ses découvertes et les incontournables dans une carte des vins où l’on pourra se délecter à la bouteille ou au verre des plus savoureuses recommandations, dans d’harmonieux accords mets-vins.

Lors de ma visite à La Clef des Champs, je me suis délectée du velouté de lentilles d’Auvergne et son émulsion de crème, préparé par M. Kergoat qui venait de le terminer et dont le régal n’avait d’égal que son onctuosité et la légèreté de ces « ronds de crème » presque aériens en bouche. S’ensuivit le millefeuille de saumon fumé maison, mascarpone et fines herbes, dont j’avais senti les effluves en entrant, alors que le fumoir était en pleine action de ce qui se révéla par la suite être d’un raffinement incontestable. En mets principal, Émilie me prépara un doré de lac rôti sur sa peau, beurre et amandes grillées, entouré d’un assortiment de petits légumes grillés al dente et joliment disposés pour en savourer individuellement le goût. Tout n’était que délicatesse pour les yeux et finesse pour les papilles, arrosé d’un Pouilly-Fuissé blanc Jean-Claude Boisset en parfaite harmonie. Le dessert, une gourmandise inspirée du moment, était rafraîchissant et agréablement présenté, concluant un repas définitivement gastronomique.

Pareil décor invite aux rassemblements et aux occasions de toutes sortes, et que ce soit en salle à manger – véritable verrière sur la nature environnante –, ou dans le gazebo sous les arbres, lieu et cuisine sont garants de plaisir gustatif et succès.

La Clef des Champs 875, chemin Pierre-Péladeau, Sainte-Adèle 450 229-2857 • www.restaurantlaclefdeschamps.com

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Gastronomie

X