Le royaume du roi Bonbon

Le royaume du roi Bonbon
Martine Laval
Gastronomie

Panier percé

Il était une fois… le royaume du Panier percé. Ce petit magasin, à côté de l’église du village, était le lieu de rencontre de tous les enfants gourmands, petits et grands, jeunes et vieux. Lorsqu’on poussait la porte d’entrée, toutes les papilles se mettaient inévitablement en mode excitation pour faire saliver la p’tite dent sucrée en chacun.

Ilaria, la Princesse Gomme Balloune et Malik, son Fou du roi Jujube se rendirent sur les lieux avec leur Mamitine, un vilain samedi matin pluvieux et froid. Lorsqu’ils pénétrèrent dans le Royaume multicolore, c’est comme si le soleil était soudain apparu. Leurs grands yeux écarquillés et brillants comme des pastilles de chocolat aux éclats de bonbons colorés, firent le tour en quelques secondes pour constater l’immense choix qui s’offrait soudainement à eux, à portée de main. Jamais ils n’avaient vu tant de bonbons différents en un seul endroit. Mamitine pendant ce temps, décortiquait des yeux la judicieuse sélection de bonbons de toutes sortes, méticuleusement choisis par Dames Ginette et Claudine. Elles-mêmes de jolies gourmandes dans la cinquantaine, les Dames se souvenaient des bonbons d’antan, ceux qu’elles dégustaient lorsqu’elles étaient petites. Elles décidèrent de les offrir dans leur magasin. C’est ainsi que tout ceux qui comme elles, aimaient plus jeunes les lunes de miel, les boules noires, les outils, les coucous, les boutons sur les languettes de papier, la tire éponge, le pop corn rose, la barbe à papa, les Cracker Jack, les bâtons de cire, les caramels d’antan, savent dé-sormais où se procurer de quoi faire pétiller leurs papilles et titiller leurs souvenirs d’enfance. Cette bonne idée du Panier percé vient du fait que les joyeuses propriétaires aux yeux d’enfants, considèrent le bonbon comme un besoin dans la vie. «Sous pas d’sous, il me semble que les bonbons font partie de la vie, exprime Ginette. Même si c’est juste pour un dollar ou deux, acheter bonbons et sucreries est un besoin qui fait toujours plaisir et fait toujours du bien.» En faisant le tour du «royaume du sucre», on remarque qu’il y en a vraiment pour tout le monde, tous les goûts, toutes les bourses. Même ceux qui ne peuvent pas en manger ont leur petit coin bien à eux. Des bonbons sans sucre ça existe et ça rend heureux, oui, oui : bonbons, gummies, chocolats. Les gourmandises du terroir ne manquent pas : produits de l’érable, caramel à la fleur de sel, nougats d’ici, pas plus que les fins produits d’ailleurs de toutes sortes. Quel assortiment! Bonbons et sucreries étant synonymes de fête, et fête sans ballons n’étant pas complète, on trouve chez Panier percé, des ballons de toutes sortes et des fantaisies «ballounesques» amusantes, ainsi que marionnettes et poupées chiffon colorées, yoyos en bois, castagnètes, flûtes, bolos, cordes à danser, Gumbi, Olive, Popeye, tout pour raviver les souvenirs et attendrir les coeurs. Lorsque finalement Princesse Gomme Balloune et son Fou du roi Jujube sortirent du magasin, une heure plus tard, leur Mamitine leur avait acheté de quoi s’en mettre plein les dents, en espérant que ce ne serait pas le jour où ils rencontreraient celui qui les «fraiserait» du regard s’ils ne faisaient pas la promesse ultime de brosser doublement leurs dents après leur joyeuse journée sucrée. De nos jours les enfants ont le dentiste dans leur conscience, mais pour les vieux enfants, c’est le péché de gourmandise auquel ils succombent qui leur pèse. Ça tombe bien, le confessionnal est à l’église juste en face. Bof! Rien n’est plus comme avant alors, «Sweeties», payez-vous donc la traite et jubilez! La vie est si courte. Panier percé : complice de vos p’tits plaisirs sucrés! Panier percé Confiseries & Cie 4-A, rue Fillion Saint-Sauveur Tél.: 450 744-3102 www.panierperce.ca

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Plus dans Gastronomie

X