Grande Guignolée des médias

Photo de Sarah St-Denis
Par Sarah St-Denis
Grande Guignolée des médias

Nouveau partenariat dans les Laurentides

Le 4 décembre prochain aura lieu la traditionnelle Guignolée des médias. Événement significatif dans la lutte contre la faim, c’est sous le signe du renouveau qu’il se tiendra dans les Laurentides cette année.

C’est par le biais de la Grande Guignolée des médias que trois organismes oeuvrant en sécurité alimentaire dans la région donneront le coup d’envoi au nouveau partenariat qui les unit dans leur cause commune.

Soutenus par le CSSS des Sommets, Bouffe Laurentienne, Moisson Laurentides et Centraide Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides ont décidé d’unir leurs forces afin de mieux répondre aux besoins alimentaires, qui sont grandissants dans la MRC des Laurentides. L’organisation de la Guignolée 2014 est leur première action commune et a pour objectif d’amasser 20 000$.

Pour Denis Chalifoux, porte-parole de l’événement, maire de Sainte-Agathe-des-Monts et préfet de la MRC des Laurentides, «la création de ce mouvement agira comme un effet de levier sur les conditions de vie collectives et individuelles de nos populations et les actions qui en découleront aideront à développer le plein potentiel des sources de financement qui supportent leur mission.»

En chiffre

À l’heure actuelle, 780 familles et 1517 personnes, dont 518 enfants, bénéficient des services de 22 organismes en sécurité alimentaire répartis dans la région.

Au cours des dernières années, ces organismes ont enregistré une hausse de la demande à hauteur d’environ 10%, générée notamment par des personnes âgées et/ou vivant seules, ainsi que par des personnes travaillant à temps plein au salaire minimum. Selon Annie Lajoie, directrice générale de Centraide Gatineau-Labelle-Hautes-Laurentides, la hausse grimpe à 30% si l’on compare les besoins d’aujourd’hui à ceux de 2008.

Vers l’autonomie alimentaire

Par ailleurs, ce nouveau partenariat s’inscrit dans une stratégie d’action plus large visant à encourager les initiatives permettant d’atteindre l’autonomie alimentaire chez les personnes qui peinent à remplir leur assiette.

Ainsi, en plus des comptoirs d’aide alimentaire, on retrouve maintenant un jardin communautaire, des cuisines collectives et un Resto-Pop sur le territoire de la MRC.

«Il n’y a pas seulement que la procuration de denrées qui soit importante. Il faut aussi amener les gens à manger mieux, à avoir accès à de la nourriture de qualité», explique Annie Bélanger, directrice générale de Moisson Laurentides.

Appel aux bénévoles

En plus d’encourager les citoyens à faire preuve de générosité envers les plus démunis, les trois organismes invitent la population à prendre part à la collecte du 4 décembre à titre de bénévole, afin d’aider à recueillir les dons tout au long de la journée.Pour plus d’informations: www.moissonlaurentides.org

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de