Guy Vandenhove veut «faire avancer la région à l’unisson»

Par Journal Accès
Guy Vandenhove veut «faire avancer la région à l’unisson»

Course à la préfecture

Impliqué et à la tête d’entreprises de la région depuis quarante ans, Guy Vandenhove veut faire « avancer la région à l’unisson » en tant que prochain préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Président de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle de 2011 à 2017, il désire rassembler la communauté et les élus autour de projets porteurs pour améliorer la qualité de vie des citoyens de la MRC des Pays-d’en-Haut. « J’ai toujours cru que seul on va plus vite, mais qu’ensemble on va plus loin », clame Guy Vandenhove.
Diminution de la congestion routière sur l’autoroute 15, meilleure politique familiale, meilleur développement économique, plus grand soutien communautaire en offrant un accompagnement aux organismes et protection de l’environnement font partie de ses visions.
« Si j’ai le privilège d’être élu préfet, je souhaite m’asseoir avec les citoyens, écouter leurs besoins et travailler avec les maires pour faire avancer la région à l’unisson, » a indiqué Guy Vandenhove lors du lancement de sa campagne.

Parcours

Au cours des dernières années, Guy Vandenhove a organisé une concertation régionale dont les recommandations ont été transmises à l’équipe du premier ministre Trudeau.
Il a aussi participé à la réalisation de la Place des citoyens, un édifice à vocation communautaire et culturelle, ainsi qu’au projet de Parc récréotouristique La Rolland. Père de deux jeunes hommes, il a présidé le Club de soccer de Morin-Heights et fait partie du comité fondateur de l’Oktobierfest.
Il a également participé à la création du Marché d’été de Sainte-Adèle et siégé à un comité provincial pour l’intégration des travailleurs étrangers au Canada.
En 2016, il a été porte-parole régional de la campagne de collecte de fonds de Centraide Laurentides.
Les embouteillages sur nos routes représentent selon lui, une nuisance importante au développement et au bien-être de la région.
Comme préfet, il compte travailler de concert avec les MRC voisines afin d’attirer l’attention des élus pour trouver des solutions à ce problème.
Le candidat compte également continuer les démarches entamées auprès du CRTC afin de fournir l’Internet haute vitesse aux 2800 maisons qui n’ont toujours pas accès à Internet haute vitesse dans la MRC.
Comme préfet, il désire miser sur un Plan d’action par municipalité pour la mise en norme et la gestion des subventions admissibles afin que tous soient branchés adéquatement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de