Guyane-Élise Lacoste : l’audacieuse femme-orchestre

Par Jean-Claude Tremblay
Guyane-Élise Lacoste : l’audacieuse femme-orchestre
Chronique affaires et économie

jctremblay@cogitas.ca

Cette semaine, votre expert des affaires en résidence vous fait part des fruits d’une conversation intense avec une invitée aux multiples talents pour qui l’expression passe toujours par l’action! Discuter avec cette forte personnalité n’est jamais ordinaire, car autour d’elle, les choses bougent à la vitesse grand V. Rencontre avec une entrepreneure passionnée et déterminée, une femme qui ne laisse personne indifférent: Guyane-Élise Lacoste, présidente et fondatrice de PodoSensé.

Des produits d’ici

Comme on peut le découvrir sur le site web de l’entreprise, PodoSensé, ce sont des produits conçus et fabriqués au Québec, à base d’huiles essentielles. «Tous nos produits peuvent être utilisés sur tout le corps. Ils sont parfaits pour un soin podologique, une pédicure, une manucure, un soin corporel », m’a dit avec fierté la bouillante femme d’affaires.

D’ailleurs, son histoire, elle est tout sauf banale: « J’ai fait beaucoup de choses dans ma vie, j’ai été dans l’immobilier très jeune et j’ai même déjà fait des flips! J’ai travaillé dans les ventes pour beaucoup de géants dans le secteur des cosmétiques, et j’ai adoré ça. L’univers des soins et du bien-être m’a toujours attirée, et un jour, j’ai décidé d’aller suivre une formation en soins podologiques et je n’ai plus jamais regardé en arrière.»

Dès lors, la personnalité au sens des affaires aiguisé flaire une occasion, et comme plusieurs entrepreneurs que j’ai la chance d’accompagner, elle a transformé le manque en opportunité!

« J’ai suivi ma formation, mais je me suis vite rendu compte que quelque chose n’allait pas: j’étais incapable de trouver des produits faits ici, naturels et efficaces. J’ai donc décidé de contacter des chimistes et commencé l’élaboration de mes propres produits! »

En très peu de temps donc, Guyane-Élise Lacoste avait mis sur pied son entreprise, une clinique de soins des pieds, et lançait sa propre gamme de produits qui allait rapidement gagner le cœur des clients et distributeurs. Mais le chemin d’un entrepreneur n’est jamais linéaire: «On a eu des problèmes avec la compagnie de production et j’ai dû recommencer avec de nouveaux chimistes. C’est pas grave, car ça m’a permis de m’impliquer à chaque étape de l’élaboration des nouvelles recettes et de faire encore mieux! » a dit celle qui porte fièrement plusieurs chapeaux.

Victime de sa popularité

«La clinique était devenue tellement populaire que j’avais des mois de réservations d’avance. À un moment donné, j’ai dû faire un choix: faire progresser ma compagnie de produits ou me concentrer sur mon centre de soins – j’ai finalement choisi de vendre la clinique», a-t-elle déclaré.

Depuis, l’entreprise ne cesse de grandir, prend de plus en plus d’espace dans les bâtiments commerciaux qu’elle occupe, et ne s’en plaint surtout pas. Les affaires progressent rapidement, de nouveaux produits, de nouveaux marchés – les visées sont internationales! », m’a-t-elle lancé. Et pourquoi pas, celle qui maîtrise la chimie comme une musicienne son instrument, sait qu’elle a dans les mains des produits performants qui répondent à un réel besoin. Elle a la confiance et la motivation pour atteindre le plus haut des sommets – elle est sans aucun doute sur la bonne voie.

Mes conclusions

Dire que Mme Lacoste est bien servie par son audace serait un euphémisme, car je reconnais ici le trait de caractère de plusieurs entrepreneurs à succès, un qui peut parfois déranger, mais un qui a surtout le mérite de faire progresser. Ce qui m’a le plus agréablement surpris, par contre, c’est qu’elle tire aussi sa force de sa grande sensibilité. En effet, sous cette carapace solide comme le roc se cache un être éminemment délicat. L’entendre parler de sa pétillante mère, de sa précieuse fille, non- voyante depuis un grave accident, et de ses deux petites-filles adorées, et vous verrez certainement quelques larmes couler. Son succès s’explique par sa vision et sa résilience, certes, mais aussi par le travail acharné: Mme Lacoste n’arrête jamais, elle est un feu roulant, elle a ses idées bien à elle et les autres ont le choix de suivre ou de partir, ce qui a le mérite d’être clair et très efficace.

À cette femme qui ne fait pas plus de compromis sur la qualité de ses produits qu’elle n’en fait dans l’authenticité de ses valeurs de vie, je dis bravo et merci!   

PodoSensé

105−36, avenue Filion

Saint-Sauveur (Québec)  J0R 1R0

514 267-0236

podosense.ca

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de