Hommage a l’histoire d’un bâtiment moderne

Par Production Accès
Hommage a l’histoire d’un bâtiment moderne

Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson

«Échoué n’est pas coulé» est une exposition d’arts plastiques qui rend hommage à l’histoire d’un bâtiment moderne, en béton, qui gît, tel un paquebot échoué, au bord du lac de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson.

 

L’artiste belge Bruno Goosse, a suivi les traces de ses concitoyens, l’homme d’affaires Louis Empain et l’architecte Antoine Courtens, venus dans les Laurentides, dans les années 36-37, afin d’y construire le domaine d’Estérel.

En consultant les archives et en rencontrant des citoyens impliqués dans l’histoire du bâtiment, Bruno Goosse reconstruit différentes facettes du centre communautaire sous forme d’un film, de photographies, d’une sculpture et de textes. Il s’agit de mettre en évidence et en relation les différents points de vue et les différentes relations développées par les uns et les autres, de montrer leurs éventuelles résonances par delà les années, leurs divergences, leurs oppositions; le tout emmené par le tempo de Benny Goodman qui a inauguré le Centre communautaire en 1937.

Ce bâtiment est à présent classé patrimoine culturel du Québec. Après avoir servi de mairie et de centre culturel, il a été vendu par la Ville de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson en 2013 puis abandonné un an plus tard. Depuis, il attend sagement au bord du lac un nouveau souffle, une nouvelle vie.

L’exposition sera présentée à la galerie Occurrence, 5455 De Gaspé, espace 108, Montréal. Vernissage : le jeudi 16 janvier dès 17 h.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments