Hors des sentiers battus avec Pierrette Pérodeau

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Hors des sentiers battus avec Pierrette Pérodeau
Mme Pérodeau accompagnée d’étudiants lors d’un voyage en Inde.

Attablée au Vert Vert à Piedmont, Pierrette Pérodeau me confie entre deux gorgées de thé qu’elle revient d’un voyage d’aide humanitaire de deux mois au Mali. Cette Sauveroise d’adoption n’avait pas fini de me surprendre et de m’inspirer!

 

On ne peut qu’être impressionné par l’énergie de cette psychologue-infirmière retraitée de 71 ans au regard bleu et vif. Au fil de la rencontre, défilent ses souvenirs de dizaines de pays explorés, des anecdotes drôles et émouvantes, une histoire de vie singulière.

« J’ai toujours été une sportive. Je fais du vélo, de la marche, du tennis, du golf. Tous les étés, avec mon mari qui est aujourd’hui décédé, nous partions faire de la voile pour quelques mois. Nous partagions le goût du risque et des grands espaces. »

Mme Pérodeau a atteint le sommet du Kilimandjaro pour la Fondation de l’hôpital de Saint-Jérôme.

C’est d’ailleurs cet amour de la nature qui a mené le couple à quitter la ville pour les Laurentides, où sont aujourd’hui également installés son fils et ses petits-enfants, qu’elle côtoie régulièrement avec grand bonheur et qui la garde jeune!

Native de Saint-Ours en Montérégie, la sexagénaire concède qu’être la cadette de sept enfants sur une ferme lui a donné des droits que les autres n’avaient pas et qui ont forgé qui elle est aujourd’hui. « J’étais gâtée! Au lieu de devoir accomplir certaines tâches comme les autres, on me disait souvent va jouer! Et je n’ai jamais arrêté de jouer! »

Donner au suivant

Mme Pérodeau ne chôme pas pour autant. Impliquée auprès d’Entraide bénévole des Pays-d’en-Haut depuis près de 10 ans en santé amicale (prévention de l’hypertension et du diabète), elle affectionne les voyages d’expédition caritative. Elle compte d’ailleurs entre autres à son palmarès l’avenue des volcans en Équateur et le Kilimandjaro en Afrique.

Pierrette Pérodeau a donné des ateliers de gestion du stress et d’horticulture écolo dans une école privée du Mali.

« Je remarque lors de mes expéditions que la sagesse et l’expérience représentent de grands avantages en montagne. Les jeunes se font parfois jouer des tours parce qu’ils ne respectent pas toujours les signaux que le corps leur envoie. »

Cette aventurière dans l’âme apprécie particulièrement la solidarité et l’entraide qui se développent lors des voyages organisés durant lesquels chacun apporte son vécu au groupe et partage un précieux bagage de vie.

Retraite active

« J’ai préparé beaucoup de gens à la retraite dans ma carrière et j’ai appliqué les trucs que j’ai donné au fil de ma vie professionnelle. J’ai pris le temps de réapprendre à me connaître même si je connaissais déjà mes passions. »

Elle s’improvise aussi guide à ses heures avec ses amis dans les sentiers des Laurentides pour des randonnées qu’elle connaît par cœur.

Des projets, ce n’est pas ce qui manque dans la vie de Mme Pérodeau. Explorer le Japon, vivre une croisière sur la mer Baltique, découvrir la Croatie et Saint-Pétersbourg en Russie sont sur sa « bucketlist »!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de