Hubert Lenoir : Le talent de la controverse

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Hubert Lenoir : Le talent de la controverse

Sur la scène du Théâtre Gilles-Vigneault transformée en salle intime tamisée d’un éclairage rouge, Hubert Lenoir a donné son spectacle jeudi dernier devant un public éclectique.

 

Conscient ou non qu’il attire des jeunes autant que des personnes « majeures et vaccinées », le constat est que l’artiste éclaté a tout de même fait réagir 216 fans. Il fallait vraiment avoir envie de voir Hubert Lenoir en action pour passer presque trois heures debout entre l’attente pour une place non loin de la scène, le retard normal des groupes pop qui doivent « se mettre suffisamment dans l’ambiance », la première partie assurée par un ami chanteur déjanté qui s’est par la suite dévoilé comme un guitariste hors pair lorsqu’en place dans son rôle plus réussi de musicien de la vedette.

Jeune auteur-compositeur-interprète de 24 ans, Hubert Lenoir qui a raflé les Félix de la Révélation, de l’Album pop et de la Chanson de l’année avec « Fille de personne II » au dernier Gala de l’ADISQ, aime la proximité avec son public qu’il voulait debout pour une ambiance de soirée éclatée où on danse, on chante et on embarque dans l’trip en prenant un verre si on ne veut pas être blasé.

Autant je me serais attendue à plus d’originalité de la part de celui qui choque et assure la controverse, autant il fût relativement égal à lui-même dans son attitude jeune et impertinente et ses éclats imprévus, « frenchant » longuement son guitariste doué à gauche, crachant de la bière en douche sur son public, puis « frenchant » sa musicienne à droite quelques minutes plus tard, tout en chantant bouche contre bouche avec elle. Il a chanté ses hits bien sûr, nous a offert un tour de son orchestre, les a fait chanter lorsqu’il en avait lui-même assez de chanter, jusqu’à ce que le spectacle vire en party de sous-sol qui dégénère et se termine en queue de poisson…

J’ai apprécié découvrir la musique d’Hubert Lenoir sur disque. J’étais curieuse de le voir agir sur scène entouré de musiciens-complices extrêmement talentueux, mais victime de son succès, je lui laisserai le temps de mûrir, de peaufiner son genre et de revenir avec d’autres compositions avant de lui accorder une autre soirée.

En souhaitant qu’il mise plus sur son réel talent musical plutôt que sur le talent indéniable qu’il a pour offusquer.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Anne-Marie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Anne-Marie
Invité
Anne-Marie

Oui 😓 elle a raison 😔 mais ça m’fait bcp de Pine pcq je l’aime cet enfant