Humeur voyageuse : Le rappeur Sam T. de Saint-Jérôme dévoile son nouveau EP

Par Marie-Catherine Goudreau
Humeur voyageuse : Le rappeur Sam T. de Saint-Jérôme dévoile son nouveau EP
(Photo : Rosalie Guay)

À 26 ans, le rappeur de Saint-Jérôme Sam T. lance un tout nouveau EP, Humeur voyageuse. Parfait pour l’arrivée de l’été, les 5 chansons de l’artiste nous font voyager à travers les saisons pour bien célébrer l’arrivée du printemps.

Humeur voyageuse, c’est pour jouer avec le temps, avec les humeurs qui changent avec les saisons. Il y a une progression dans l’album, comme nous l’explique Samuel Arcand, de son vrai nom. « Au début, ce sont des chansons un peu plus froides, qui ont été écrites durant l’automne et l’hiver. Puis, plus on avance dans l’album, et plus ce sont des chansons qui se combinent avec l’arrivée du printemps et de l’été. » Par exemple, Dieu du ciel est très festive et donne espoir vers un été plus joyeux.

Cette dernière a été faite en collaboration avec la brasserie Dieu du Ciel ! et Emmanuel Travis. « Ça faisait longtemps que je voulais collaborer avec la brasserie. On est aussi en processus pour créer une bière avec eux. » Et quelle serait la sorte de bière ? « Une IPA, bien fruitée », répond Sam sans hésiter. Il la décrit même dans la chanson, si vous portez attention ! D’ailleurs, le vidéoclip a été tourné à la microbrasserie et peut être visionné en ligne.

Saint-Jérôme, Sweet Home

Saint-Jérôme occupe toujours une place importante dans les chansons de Sam T., comme dans la plupart de ses autres œuvres. « Saint-Jérôme, c’est l’endroit qui me représente. » Plusieurs clins d’œil sont faits à la ville, par exemple avec Prend la route qui a été faite en collaboration avec l’UQO – Campus de Saint-Jérôme, où il a étudié en marketing. « C’est eux qui m’ont invité à collaborer, ça m’a fait chaud au cœur. » Ou encore, dans le vidéoclip de Vérité, Mensonge, on peut apercevoir plusieurs endroits clés de Saint-Jérôme, comme le restaurant Villa D’Este et le Théâtre Gilles-Vigneault. On y voit même le cinéma Pine, lieu emblématique de Sainte-Adèle.

Alors qu’il devait présenter un spectacle au Théâtre Gilles-Vigneault l’année dernière, Sam T. est déçu de ne pas avoir pu y performer.

« Un spectacle au TGV, c’est comme mon rêve ! C’est la plus grosse salle des Laurentides. Y faire un spectacle en étant l’artiste principal, c’est ça que je voulais faire. Je compte le refaire, mais pas maintenant. » Pour l’instant, il n’a pas de spectacle prévu à l’agenda, mais le rappeur a bien hâte de retrouver la scène.

Sam T. s’inspire de partout pour créer ses chansons. Souvent il les écrit, puis les partage avec ses deux amis avec qui il produit les mélodies, Deeshorty et Kvnbeats, son DJ. « Un livre, de la musique, prendre une marche… je m’inspire de toutes les façons. » C’est d’ailleurs sur la route, dans son auto, que les paroles pour Prend la route lui sont venues en tête. « J’écoutais un beat et je me suis mis à improviser, à faire du freestyle. J’ai dû m’arrêter à l’épicerie pour les écrire dans mon téléphone ! », raconte-t-il.

Fait amusant

Un des artistes préférés de Sam, J. Cole, un rappeur américain, a lancé un tout nouvel album
« The Off-Season » la même journée que Sam. T. !

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments