Hydro-Québec met en place des mesures de mitigation

Par Journal Accès
Hydro-Québec met en place des mesures de mitigation

Coulées de sédiments à Saint-Adolphe-d’Howard

À la suite d’une communication avec Hydro-Québec, le 10juillet, afin de demander de mettre en place les moyens requis pour empêcher l’écoulement de sédiments vers les cours d’eau situés à proximité de ses sites d’intervention, la Municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard a eu la confirmation que «des vérifications terrain avaient été faites en début de semaine et que certaines mesures de mitigation ont été mises en place».

Le 18 juillet, une visite terrain a été faite par un ingénieur de la Municipalité, un agent en environnement d’Hydro-Québec ainsi qu’un représentant de la firme qui exécute les travaux pour HQ dans le secteur du futur pylône 56.

« Effectivement, Hydro-Québec a mis en place, en début de semaine dernière, des barrières à sédiments et aménagé une tranchée pour recevoir les eaux de ruissellement en cas de fortes précipitations. Les pentes ont aussi été stabilisées à l’aide de grosses pierres, explique Nathalie Deblois, responsable des communications et adjointe à la direction générale à la Municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard. Par ailleurs, une plainte avait été logée par un citoyen auprès du ministère de l’Environnement concernant les eaux brouillées du lac des Trois-Frères. Selon l’inspectrice du MDDELCC, il est difficile d’établir un lien certain entre l’écoulement de sédiments dans le ruisseau et la forte turbidité de l’eau des lacs en aval : il y a d’autres facteurs qui auraient contribué à rendre les eaux troubles. L’inspectrice a mentionné que les mesures de mitigations mises en place par HQ au site du pylône 56  sont satisfaisantes et vont au-delà des exigences figurant au certificat d’autorisation environnementale. »

La Municipalité demeure en communication avec les responsables du projet chez Hydro-Québec dans le suivi des travaux d’aménagement de la ligne Grand-Brûlé/Dérivation Saint-Sauveur sur son territoire. Elle entend leur faire part rapidement de toute observation ou préoccupation en rapport avec le chantier.

Rappelons qu’un ingénieur de la Municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard s’est rendu le 6 juillet sur le site d’aménagement du futur pylône 56, côté est du chemin du Lac des Trois-Frères, au lendemain des fortes pluies du 5 juillet. Il a alors constaté que le sol avait été fortement remanié à l’aide de machinerie lourde et qu’aucune barrière à sédiments n’avait alors été installée par Hydro-Québec pour faire obstacle aux coulées de sediments, ce qui a favorisé la friabilité du sol et contribué à l’écoulement d’une masse de sédiments vers le ruisseau attenant au site.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de