Il faut créer de la prospérité, dit Whissel

Par Nathalie Deraspe

Après un vote de confiance plus que satisfaisant à l’endroit de son chef, le ministre du Travail et député d’Argen­teuil, David Whissel, se dit satisfait du Congrès de la fin de semaine dernière.

Comme le phoenix qui renaît de ses cendres, le chef du parti Libéral, Jean Charest, a non seulement réussi à remonter dans les sondages, mais a répondu à la satisfaction de 97,2% de ses troupes. «Ça se sent sur le terrain, confie le député d’Argenteuil, et ça s’est reflété dans l’humeur de nos militants.»

Le ménage à trois ne semble pas trop ébranler la machine libérale, bien au contraire. Ceux-ci reviennent avec un cahier de propositions qui repose sur quatre thèmes: l’économie, l’environnement, la famille et l’identité et la langue.

Ce dernier point n’a toutefois pas été débattu, faute de temps. «Ce sera peut-être ramené en mai», a fait savoir M. Whissel.

Cheval de bataille des Libéraux, la création de la richesse demeure au cœur des priorités. Pour s’en assurer, Charest et ses troupes veut ouvrir les frontières et assurer un meilleur accueil aux immigrants. «La vision libérale a toujours été claire, insiste le responsable de la région. Il faut créer de la prospérité pour ensuite distribuer la richesse. Le PQ a toujours voulu faire l’inverse, mais ça ne marche pas.»
Éviter le déficit

David Whissel prétend que plusieurs demandes des partis d’opposition étaient «carrément abusives». Celui-ci continue de défendre la position du gouvernement quant aux baisses d’impôts, qui mettent «2 000 $ de plus dans les poches des contribuables» et ce, en tenant compte des diverses hausses de tarifs. Les nouvelles entrées de fonds envisagées serviront à maintenir nos programmes sociaux, promet Whissel. Une entente sera signée à l’automne avec le président Sarkozy afin de reconnaître les compétences de par et d’autre de l’Océan Atlantique. En matière d’environnement, les Libéraux entendent s’attaquer à la protection de l’eau, aux énergies renouvelables et à la micro-production d’énergie. Ceux-ci envisagent également l’installation de compteurs numériques afin de réduire notre consommation d’énergie et de récompenser les ménages qui évitent de dépenser l’électricité durant les heures de pointe. David Whissel a rappelé que des fonds sont disponibles dans le programme Accès Logis et a souligné de son gouvernement allait maintenir les tarifs des garderies à 7$, en plus de fournir les 20 000 nouvelles places escomptées. Le député d’Argenteuil n’a pu préciser pour le moment quelles seront les répercussions de ces grandes orientations dans la région. Au moment de mettre sous presse, le budget n’avait pas encore été déposé. Les observateurs doutent fort que les Péquistes y soient favorables. Si l’ADQ venait à le rejeter, les électeurs seraient appelés aux urnes le 12 mai. Le vote aura lieu le 8 avril.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de